Quand les Européens se réfugièrent en Syrie: l'exode "en sens inverse" que presque personne ne connaît - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Quand les Européens se réfugièrent…
Enchaînés par leurs familles: voici comment vivent les malades mentaux chinois, abandonnés par tous et même par l'Etat Les plus belles réactions qu'ont eu les hommes en voyant leurs femmes arriver en robe de mariée

Quand les Européens se réfugièrent en Syrie: l'exode "en sens inverse" que presque personne ne connaît

6.661
Advertisement

La question des migrants et des réfugiés fuyant les horreurs de la guerre est devenue une partie de notre vie quotidienne, divisant l'opinion publique entre ceux qui sont en faveur de l'assistance et ceux qui parlent sans relâche des frontières et des barbelés.

En particulier, nous assistons à un véritable exode de personnes désespérées en provenance de la Syrie et des pays voisins qui cherchent refuge en Europe par voie terrestre ou par la Méditerranée (avec des conséquences que, malheureusement, nous connaissons très bien).

Mais pas tout le monde ne sait que quelques décennies plus tôt, au cours de la Seconde Guerre mondiale, il y a eu un afflux massif de réfugiés, dans le sens contraire, pour tenter de sauver leur propre vie.

Entre 1939 et 1945, 60 millions d'Européens ont été contraints de quitter leurs foyers pour échapper aux horreurs de la guerre ; pour répondre à la situation d'urgence, le Royaume-Uni a créé en 1942, le Middle East Relief and Refugee Administration (MERRA), qui a permis à 40.000 réfugiés européens de trouver refuge en Syrie, en Egypte et en Palestine.

Advertisement

Cette période historique revit dans les images colorées de Sanna Dullaway pour le Time Magazine, montrant des réfugiés français, Polonais, belges ammassés sur le côté de la route, avec une incertitude dans leurs yeux que nous reconnaissons trop bien.

Advertisement
Advertisement
Advertisement

Nous espérons que ces images servent à pousser à la réflexion ceux qui maudissent et méprisent les millions de personnes désespérées qui font ce même trajet, en sens inverse.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci