Un fermier trouve quatre chatons orphelins, mais il se rend vite compte qu'ils ne sont pas comme les autres - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Un fermier trouve quatre chatons orphelins,…
Transgresser ... avec style: voici comment s'habillaient les étudiants pendant la révolution de la jeunesse Vous savez quelle peine prévoit le gouvernement chinois pour les politiciens corrompus?

Un fermier trouve quatre chatons orphelins, mais il se rend vite compte qu'ils ne sont pas comme les autres

Par Baptiste
12.388
Advertisement

Les petits félins sont généralement des boules de poils toute douce. Le fait qu'ils se ressemblent un peu tous peut générer des malentendus: il n'est pas rare que des spécimens sauvages et rares sont pris pour des simples chatons.

Voilà ce qui est arrivé à un paysan russe qui a trouvé un jour quatre chats orphelins au sein de sa ferme. Au début, il en a pris soin, mais...

Un paysan russe marchait dans sa ferme quand il tombe sur quatre petits chatons désorientés. Quand il les a pris dans ses mains, il a remarqué qu'ils n'avaient pas encore ouverts leurs yeux, il a alors réalisé qu'il devrait prendre soin d'eux d'une manière particulière.

... ainsi, les petits sont devenus partie intégrante de la famille.

Advertisement

Petit à petit, l'homme réalise que leur apparence était différente de chats domestiques communs. Il contacte alors des experts de la réserve naturelle de Daursky pour obtenir des informations et apprend qu'ils appartiennent à une espèce de chat sauvage en Asie centrale, le chat de Pallas.

Malgré la voracité des petits chiots, l'agriculteur décide de les accueillir dans sa ferme.

Ce chat affiche des pattes visiblement plus courtes, une plus grande tête et des oreilles plates, ainsi qu'une couche épaisse qui le protège des climats plus froids.

Advertisement

Après avoir passé du temps à la ferme, les quatre chatons ont été mis en liberté, c'est là où ils appartiennent.

Au cours de leur premier hiver loin de la ferme, les quatre spécimens sauvages ont perdus le collier radio qui contenait des nouvelles sur leur état de santé; ils avaient aussi perdu beaucoup de poids ...

Advertisement

... ainsi, le personnel pour leur sauvegarde ont été contrainst de les ramener et d'en prendre soin, avec l'intention d'essayer de les remettre dans la nature une fois "retapés".

Les experts ont vu juste! Ils ont essayé de laisser en liberté au printemps suivant, avec un climat plus favorable à leur réinsertion... et cela a fonctionné!

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci