Un labyrinthe minoen découvert sur l'île de Crète : il a près de 4 000 ans

par Baptiste

22 Juin 2024

Le labyrinthe découvert en Crète vu d'en haut, avec la structure de surface émergeant du sol

Υπουργείο Πολιτισμού/Facebook

Advertisement

Lorsqu'on évoque l'île de Crète, on pense immédiatement au célèbre labyrinthe de Cnossos, où le roi Minos décida d'emprisonner le Minotaure. Bien qu'il s'agisse d'un mythe, l'association entre Crète et labyrinthe est trop forte dans notre culture, surtout lorsqu'elle est confirmée par des preuves concrètes. Récemment, en effet, une grande structure rappelant un labyrinthe a été découverte sur cette île méditerranéenne.

 

La découverte du labyrinthe lors des travaux de l'aéroport

Nous sommes en Crète, au sommet de la colline de Papoura, au nord-ouest de la ville de Kastelli (ou Kissamos). Ici, les travaux pour un nouvel aéroport international ont momentanément été arrêtés en raison de cette découverte archéologique. Une équipe d'experts, après les premières observations, a mis au jour un complexe monumental de forme circulaire d'environ 48 mètres de diamètre et couvrant une superficie d'environ 1800 mètres carrés.

Cette structure, datant de l'époque minoenne, entre 2000 et 1700 av. J.-C., est composée de huit anneaux de pierre superposés. Au centre, les archéologues ont trouvé un édifice circulaire de 15 mètres de diamètre, dont l'intérieur est divisé en quatre quadrants. Vu du ciel, mais aussi en analysant l'intérieur, la référence à une structure labyrinthique semble claire, avec des espaces communicants par de petites ouvertures et deux entrées principales. Serait-ce vraiment le fameux labyrinthe de la mythologie?

Advertisement

Un véritable labyrinthe datant de près de 4 000 ans

Υπουργείο Πολιτισμού/Facebook

Il est bien entendu trop tôt pour affirmer une quelconque correspondance entre le labyrinthe de Kastelli et celui de Cnossos. Actuellement, les archéologues poursuivent leur étude de la structure dans le but de protéger ce site unique dans le panorama minoen de l'île de Crète. À ce propos, la ministre grecque de la Culture, Lina Mendoni, a déclaré :

« Il s'agit d'une découverte unique et de grand intérêt. Des solutions existent pour que la recherche archéologique puisse être menée à bien et que le monument soit absolument protégé. [...] La priorité de nous tous est la protection du monument, de cette découverte unique. Nous comprenons tous l'importance et la valeur du patrimoine culturel. »

Avec la campagne de fouilles encore en cours, il n'est pas encore possible de déterminer précisément la forme de la structure ni sa hauteur totale. Il en va de même pour sa fonction : bien qu'il puisse nous sembler être un labyrinthe, cela ne signifie pas qu'il en était ainsi pour les habitants de l'île.

L'avenir du labyrinthe de Kastelli, entre recherche et protection

Étant donné ce qui a été dit jusqu'ici, il faudra attendre la fin de la campagne de fouilles et l'étude des artefacts pour mieux comprendre l'avenir du labyrinthe de Kastelli. Pour l'instant, il est certain que les travaux de construction de l'aéroport pourront reprendre : les détecteurs radio initialement prévus pour la zone seront simplement construits ailleurs. Ainsi, le labyrinthe découvert sur la colline de Papoura pourra être protégé et, pourquoi pas, devenir une attraction touristique à l'avenir. Qui ne serait pas enchanté de descendre d'un avion et de se retrouver à quelques pas d'un labyrinthe vieux de près de 4000 ans ? Surtout en Crète, ce serait une expérience sans égale.
 

Advertisement