Des fouilles archéologiques mettent au jour une structure en bois ancienne, mais surtout exceptionnelle

par Baptiste

12 Mai 2024

Advertisement

Une ancienne structure en bois retrouvée lors de fouilles archéologiques date de plusieurs milliers d'années. Voyons ensemble ce qui rend cette découverte inattendue exceptionnellement rare.

Advertisement

Puits en bois de l'âge du bronze découvert en Angleterre

Que ce soit lors de fouilles archéologiques ou lors de travaux pour construire de nouvelles infrastructures, les "trésors" du passé continuent d'émerger et de surprendre le monde d'aujourd'hui. Des découvertes, des artefacts, des objets, des bâtiments de l'antiquité, plus ou moins lointains, se cachent dans des territoires inexplorés, racontant des histoires perdues que nous pouvons enfin découvrir.

Récemment, des fouilles archéologiques dans un comté de l'Oxfordshire, en Angleterre, ont révélé une structure en bois particulière : un puits, mis au jour dans le cadre d'un projet routier, a mené à cette découverte ancienne. Selon les premières estimations, les archéologues pensent qu'il pourrait remonter à la fin de l'âge du bronze, soit en Grande-Bretagne, pendant la période allant de 1200 à 700 av. J.-C. Mais ce qui a surtout surpris les chercheurs, c'est l'aspect du puits en bois, ce qui lui vaut d'être désigné comme particulièrement rare.

Advertisement

Un puits en bois millénaire encore préservé : sa rareté

OXFORD ARCHAEOLOGY/OXFORDSHIRE COUNTY COUNCIL

Il n'est pas facile, en effet, de trouver une structure en bois aussi ancienne dans un état de conservation similaire. Le bois, comme on le sait, a tendance à se détériorer assez rapidement, même s'il peut résister beaucoup plus longtemps dans les bonnes conditions environnementales. Cependant, dans ce cas, il est question d'environ trois mille ans : un laps de temps vraiment très long, et pourtant le puits est encore reconnaissable. Comment expliquer un tel phénomène ?

John Boothroyd, chef de projet chez Oxford Archaeology, qui a dirigé les travaux, a déclaré : "La conservation des structures en bois de cette période est rare et les vestiges ont survécu tout ce temps car ils ont été enfouis dans un sol imprégné d'eau." La première partie du puits remarquée lors des fouilles par l'équipe d'archéologues était un poteau du même matériau, enfoncé perpendiculairement dans le sol. Au départ, l'équipe n'a pas réussi à comprendre de quoi il s'agissait, jusqu'à ce que la structure plus large apparaisse. À ce moment-là, il était clair que cette ancienne découverte en bois était bel et bien un puits.

Analyse d'échantillons de bois et de sol pour en savoir plus

Ce n'était pas facile d'extraire entièrement le puits du sol, mais l'équipe y est parvenue laborieusement "malgré des conditions extrêmement difficiles", a déclaré Boothroyd. L'analyse des échantillons de sol collectés permettra de déterminer "à quoi ressemblait le paysage environnant et l'intensité avec laquelle il se serait stabilisé lorsque le puits était activement utilisé".

Ce n'est pas la première fois que la zone où se trouve le site, près du village de Benson, met au jour des vestiges de l'âge du bronze. Judy Roberts, membre du conseil du comté d'Oxfordshire, a ajouté : "Les fouilles contribuent à approfondir notre compréhension de ce paysage riche et démontrent à quel point l'activité était répandue à cette époque. Cette découverte offre une vision fantastique de l'utilisation passée du territoire de la région."

Selon les experts, la structure aurait pu être utilisée pour irriguer les établissements agricoles voisins. Le puits a été soigneusement démonté pour être déplacé du site, tandis qu'un échantillon de bois sera soumis à des analyses pour déterminer le type spécifique de matériau et les éventuels outils utilisés pour le travailler. De plus, la fouille archéologique a également permis la découverte d'artefacts tels que des poteries et des fragments de silex.

Advertisement