La vraie couleur du Colisée ? Ce n'est pas ce que l'on voit aujourd'hui : voici à quoi il ressemblait avant des siècles de poussière et de saleté

par Baptiste

07 Juin 2024

Advertisement

Le Colisée est sans doute l'un des monuments les plus célèbres au monde, mais peu de gens connaissent sa couleur d'origine, découverte lors de grands travaux en 2013.

Advertisement

Les origines du Colisée, l'une des sept merveilles du monde moderne

L'intérieur du Colisée

Paolo Costa Baldi/Wikimedia commons - CC BY-SA 3.0

Le Colisée, également connu sous le nom d'amphithéâtre Flavien, est une immense structure en pierre et en béton construite à Rome, en Italie, entre 70 et 72 après J.-C., pendant le règne de Vespasien, qui décida de remplacer le lac artificiel situé sur le terrain de la Domus Aurea de Néron par l'imposant amphithéâtre. Son objectif était de fournir un espace public pouvant accueillir jusqu'à 50 000 Romains. Considéré comme l'une des sept merveilles du monde moderne, le Colisée a été inauguré par Titus en 80 après J.-C. et Domitien, en 82, a achevé la structure en ajoutant un étage supérieur.

Dans l'ensemble, l'arène entourée de portiques mesure 189 mètres sur 156 et a été le théâtre de combats de gladiateurs, de combats entre hommes et animaux et même de fausses batailles navales. Au fil du temps, il a été utilisé comme église au Moyen Âge, puis comme forteresse, avant d'être négligé pendant plus d'un millénaire. Ce n'est qu'au XIXe siècle que les travaux de conservation ont commencé, jusqu'à la première restauration dans les années 1990. Aujourd'hui, il accueille des expositions périodiques et attire des millions de touristes du monde entier chaque année, conservant sa structure d'origine, mais pas ses couleurs, tout comme la Statue de la Liberté ne montre pas aujourd'hui sa couleur d'origine.

Advertisement

Les vraies couleurs du Colisée découvertes

Les archéologues, en 2013, ont nettoyé les murs d'un des couloirs autrefois empruntés par les Romains pour rejoindre leur poste dans l'arène. À leur grande surprise, ils ont découvert diverses couleurs, allant du rouge vif à l'azur, mais aussi au vert et au noir. Ce qui apparaît aujourd'hui comme gris était autrefois une structure exhibant des couleurs vives. De plus, des graffitis représentant des combats de gladiateurs étaient visibles sur l'enduit, cachés sous des couches de poussière et de saleté.

Rossella Rea, directrice du Colisée, a déclaré : "Nous soupçonnions depuis longtemps qu'une gamme de couleurs était utilisée. Je voulais le faire depuis vingt ans." Le couloir en question se trouve environ 18 mètres au-dessus du niveau de l'arène et avait été fermé au public avant d'être rouvert. Le travail de nettoyage des murs a nécessité un investissement d'environ 97 000 euros. Rea a ajouté qu'en plus des couleurs vives dans les couloirs, la zone centrale a révélé un blanc éclatant, à l'exception du luxueux palais de l'empereur, décoré de marbres multicolores.

Graffitis, dessins et couleurs sur les murs du Colisée

Le Colisée en 2020

FeaturedPics/Wikipedia commons - CC BY-SA 4.0

L'équipe, vêtue de combinaisons blanches pendant les travaux, a également découvert des dessins représentant des palmiers et des couronnes sur les murs du couloir, ensuite défigurés par les Romains pour célébrer la victoire de leur gladiateur préféré. Les images symbolisant les gladiateurs eux-mêmes avaient déjà été découvertes sur les sièges en pierre destinés aux spectateurs.

Au fil du temps, les signatures de visiteurs de passage entre 1826 et 1892 se sont ajoutées, mais ce qui apparaît aujourd'hui est une structure "unie" qui témoigne de presque deux mille ans. Les clôtures entourant le Colisée protègent les touristes des éclats de marbre qui pourraient tomber des murs extérieurs, endommagés au fil du temps par le froid, la chaleur et la pollution.

Quoi qu'il en soit, la découverte des couleurs de l'ancien amphithéâtre, le plus grand jamais construit à Rome, permet d'imaginer avec plus de détails le Colisée d'origine, lorsqu'il accueillait empereurs et gladiateurs.

Advertisement