Découverte d'un énorme gisement d'hydrogène blanc : un tournant dans la transition énergétique ?

par Baptiste

10 Novembre 2023

Découverte d'un énorme gisement d'hydrogène blanc : un tournant dans la transition énergétique ?
Advertisement

La recherche de nouvelles sources d'énergie est une étape cruciale dans la transition écologique, en particulier en ce qui concerne l'hydrogène. En effet, l'un des problèmes concerne la production de ce carburant qui, bien qu'elle ne produise pas de CO2, est fabriquée à partir de sources fossiles. C'est pourquoi la découverte d'un vaste gisement d'hydrogène blanc en France pourrait changer la donne et l'avenir de l'énergie propre. Voyons ce qu'est l'hydrogène blanc et pourquoi cette découverte est si importante !

Qu'est-ce que l'hydrogène blanc ?

Qu'est-ce que l'hydrogène blanc ?

Freepik

L'hydrogène est l'élément le plus simple qui existe et le plus répandu dans l'univers. Depuis un certain temps déjà, on sait que l'hydrogène est également un excellent combustible car il ne produit pas d'émissions, seulement de l'eau. En d'autres termes, c'est le candidat idéal pour une transition écologique et durable. Cependant, à ce jour, l'hydrogène est principalement produit à partir de combustibles fossiles, qui émettent du CO2. C'est pourquoi on l'appelle hydrogène gris : utile, mais pas encore complètement durable. En revanche, il existe ce que l'on appelle l'hydrogène vert, produit à partir de l'eau par électrolyse, et non à partir de sources fossiles. Les progrès technologiques ont considérablement avancé dans ce domaine, au point de pouvoir produire de l'hydrogène à partir des océans. Une fois que le coût sera maîtrisé, l'hydrogène vert nous permettra d'en disposer en grandes quantités, sans provoquer d'émissions supplémentaires.

Mais ne serait-il pas préférable de trouver une source d'hydrogène prête à être extraite, sans processus de fabrication compliqué ? C'est là qu'intervient l'hydrogène blanc, un type d'hydrogène qui n'est pas lié à d'autres éléments et qui est donc plus facile à obtenir. À ce jour, il existe peu de gisements de ce gaz, jusqu'à la découverte fortuite dans les profondeurs de la Lorraine. Si cela est confirmé, il s'agira du plus grand gisement d'hydrogène blanc au monde.

Advertisement

La découverte du gisement d'hydrogène blanc en France

La découverte du gisement d'hydrogène blanc en France

Freepik

La découverte du gisement d'hydrogène blanc est le résultat d'investigations menées en Lorraine à la recherche de méthane. Lors de l'analyse des eaux entre les roches à des profondeurs de plus en plus grandes, des pourcentages significatifs d'hydrogène libre ont été détectés. Selon les relevés des géologues, la concentration d'hydrogène blanc augmente avec la profondeur. Au point le plus profond atteint par la sonde, nous parlons de 20%, avec des estimations d'environ 90% à une profondeur de 3 000 mètres, pour un total de 46 millions de tonnes d'hydrogène blanc.

La clé de cette découverte a été la technologie innovante SysMoG, une sonde qui a permis d'analyser le gaz dissous dans l'eau dans des formations rocheuses jusqu'à 1 200 mètres de profondeur. Grâce à cet instrument, il a été possible d'analyser la concentration d'hydrogène blanc à de grandes profondeurs et d'estimer la taille du gisement.

L'importance et les limites de l'hydrogène blanc

L'importance et les limites de l'hydrogène blanc

Freepik

L'énorme gisement d'hydrogène blanc découvert en France pourrait représenter un tournant dans la transition énergétique, en particulier en raison de sa quantité. D'autres gisements potentiels ont également été identifiés dans les Alpes et les Pyrénées. Cependant, "potentiels" est le mot clé, car pour l'instant, seule une concentration de 20 % d'hydrogène blanc a été prouvée, le reste étant estimé. Pour le confirmer, de nombreux puits devront être forés jusqu'à 3 000 mètres de profondeur afin de réaliser des analyses supplémentaires et, si possible, commencer l'extraction.

Comme nous l'avons vu jusqu'à présent, de grandes attentes entourent l'hydrogène blanc. Cependant, il existe également des limites importantes à l'application de cette technologie. La première concerne le coût d'extraction, qui est important surtout si on le compare aux informations limitées dont nous disposons. Deuxièmement, des infrastructures appropriées seront nécessaires pour extraire et traiter ce gaz. Enfin, il faut également tenir compte de la pureté de l'hydrogène blanc, qui devra être proche de 100 % ou nécessiter des processus importants de purification. En résumé, la recherche de nouvelles sources d'énergie pour la transition écologique n'est ni immédiate ni simple à réaliser. Cependant, chaque petit pas ajoute une pièce à un monde futur qui se rapproche de plus en plus.

Advertisement