La science a établi que le physique parfait existe et qu'il appartient à ce mannequin

par Baptiste

05 Juin 2023

La science a établi que le physique parfait existe et qu'il appartient à ce mannequin
Advertisement

Existe-t-il un moyen d'établir ce qu'est la beauté parfaite ? Il y a eu des normes très différentes au fil du temps, mais le critère est strictement personnel et lié à des goûts subjectifs. Cependant, la science semble avoir identifié le corps idéal dans la silhouette d'une femme en particulier : l'actrice et mannequin britannique Kelly Brook, qui, à 43 ans, a été désignée comme l'incarnation du corps parfait.

via The Sun

Advertisement

Adieu les standards de beauté qui consacraient les mannequins filiformes sur l'autel de la perfection : la science a établi que les caractéristiques parfaites sont celles de l'époustouflante Kelly Brook, au physique curvy. Une nouvelle ère, qui semble abandonner les canons restrictifs de la période récente, pour embrasser des dimensions plus généreuses, celles que l'on définissait autrefois comme "sablier" et qui correspondaient aux mesures classiques 90-60-90.

Les idéaux de beauté ont évolué et changé au fil du temps, jusqu'à la décision scientifique de l'université du Texas, qui a contredit les "croyances" sociales antérieures : selon une étude, la femme parfaite possède un corps plus ample aux courbes abondantes, à savoir un indice de masse corporelle de 18,85, un buste de 93 centimètres, une taille de 61 cm et des hanches de 87 cm. Une autre étude a mis en évidence l'importance du rapport hanches-taille, dont la valeur idéale se situe entre 0,65 et 0,75 cm.

Advertisement

Kelly Brook reflète parfaitement ces proportions physiques, tant en termes d'indice de masse corporelle que de rapport entre les hanches et la taille. Bien que certains puissent considérer qu'il s'agit d'un corps généreux, il représenterait donc la plus haute aspiration des hommes et l'idéal à atteindre pour les autres femmes.

Mais l'idéal existe-t-il vraiment ? Ce qui est cycliquement considéré comme tel est influencé par de nombreux facteurs, en premier lieu la mode et les tendances, puis la recherche scientifique et les aspects culturels, mais il ne peut y avoir une norme de beauté unique et universellement partagée, car elle est subjective et impossible à représenter en une seule image.

Cependant, élire un physique comme celui de Kelly comme le plus parfait qui soit est certainement un grand pas vers le body positivity, qui accepte les formes sans plus les dénigrer, grâce aussi aux podiums où défilent des mannequins grandes tailles.

Êtes-vous d'accord avec l'opinion de la science ?

Advertisement