x
Les femmes avec un mauvais caractère…
Un enfant pleure pendant tout le voyage, un passager lance un appel aux compagnies aériennes : Les hommes peuvent-ils vivre plus longtemps que les femmes ? La réponse des chercheurs ne laisse aucun doute

Les femmes avec un mauvais caractère sont-elles plus intelligentes ? Elles font assurément de meilleurs leaders : une étude scientifique le confirme

15 Septembre 2022 • Par Baptiste
328
Advertisement

Vous a-t-on déjà dit que vous aviez un mauvais caractère ? Il semble que vous pouvez désormais le considérer comme un compliment plutôt que comme un reproche : s'il est vrai que réagir lorsqu'on est en colère peut conduire à dire des choses que l'on ne pense pas et que prendre une décision lorsqu'on est triste conduit souvent à faire fausse route, il est également courant de dire qu'il n'est pas bon de faire des promesses lorsqu'on est heureux. En bref, pour chaque humeur, il y a la bonne chose à faire. Une étude scientifique récente a d'ailleurs montré que les femmes ayant un mauvais caractère ont tendance à être plus intelligentes et de meilleurs leaders.

Mais est-ce vraiment le cas ? Examinons cette découverte plus en détail.

via: Daydaynews

Le chercheur australien Joe Fargas, spécialiste du comportement, a mené une étude approfondie conjointe entre les universités de New South Wales en Australie et de Stanford aux États-Unis, montrant que les femmes ayant un mauvais tempérament sont les plus intelligentes. Les scientifiques ont découvert que lorsque les femmes sont lunatiques, elles prennent de meilleures décisions et ont une mémoire plus alerte et éveillée. Il semble en effet que la négativité mentale caractéristique de la mauvaise humeur rende les gens plus conscients et plus attentifs à ce qui se passe autour d'eux, à ce qu'ils pensent, disent et font ; cela s'avère particulièrement utile lorsqu'ils doivent prendre des décisions importantes ou résoudre d'importants problèmes personnels, professionnels ou sociaux. 

L'étude a également analysé le comportement des personnes heureuses au même moment. Bien qu'elles fassent preuve d'une plus grande créativité pour résoudre les problèmes, lorsqu'elles sont trop heureuses, elles ont tendance à être plus impulsives et à prendre des décisions irréfléchies et inconsidérées, ce qui peut également avoir des conséquences très négatives. Heureux oui, alors, mais avec prudence. Il y a des moments dans notre existence où il est préférable de rester sérieux et détaché, par exemple lorsque des décisions fondamentales doivent être prises. Les émotions intérieures négatives vont en fait nous aider à mieux saisir les détails et les nuances de la situation analysée, pour finalement prendre la bonne direction. 

Advertisement

Toutefois, les responsables de l'étude ont également mis en garde contre une négativité excessive, exhortant les personnes au tempérament maussade à l'équilibrer par des émotions positives : n'oublions pas qu'une charge excessive d'émotions négatives et un caractère constamment irritable peuvent entraîner des conséquences négatives, tant sur le plan social que sur celui de la santé. On peut accepter que personne ne veuille avoir affaire à soi si l'on est solitaire, mais certains désagréments physiques ou psychologiques restent toujours à éviter !

En bref, être irritable et lunatique, c'est OK, mais seulement quand c'est nécessaire !

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci