Elle quitte son poste d'enseignante à 28 ans pour devenir une femme au foyer

Baptiste

19 Décembre 2022

Elle quitte son poste d'enseignante à 28 ans pour devenir une femme au foyer
Advertisement

Récemment, un nouveau phénomène devient de plus en plus populaire sur les réseaux sociaux. Il s'agit de jeunes femmes qui décident de se consacrer entièrement à l'entretien de la maison et de leur partenaire. On les appelle les "petites amies au foyer" et elles attirent chaque jour un énorme public qui se divise entre les personnes qui aspirent à avoir le même style de vie qu'elles et celles qui ne le souhaitent pas.

Bien que l'image de l'épouse ou de la mère au foyer ait toujours été universellement acceptée, ces filles décident de se consacrer totalement au foyer malgré l'absence d'un mariage solide ou d'enfants, avec tous les problèmes possibles que cela implique. Découvrons ensemble l'histoire de cette jeune enseignante.

via Mirror

Advertisement

@sumerica/TikTok

Summer Hawkins a quitté son emploi d'enseignante en école primaire à Londres à l'âge de 28 ans pour déménager à des centaines de kilomètres de là et vivre avec son petit ami Biggs Chris, 27 ans. La jeune femme raconte son expérience de petite amie au foyer sur les réseaux sociaux. Les deux jeunes se sont rencontrés sur les réseaux et ont fait connaissance pour la première fois dans une discothèque. Cinq mois après le début de leur relation, Biggs lui propose de déménager à Glasgow avec lui, avec la promesse de prendre soin d'elle.

"Je pense que toute femme serait heureuse de cette proposition", a commenté la jeune femme, ajoutant qu'au départ, son choix avait suscité la méfiance de sa famille. Même sa mère, en tant que femme active, a d'abord souligné sa ressemblance avec une femme au foyer des années 1950. Mais Summer s'est tenue à sa décision et affirme maintenant que tout le monde est heureux pour elle parce qu'ils la voient heureuse. "Les femmes se sont donné beaucoup de mal pour voter, travailler et avoir le choix. C'est mon choix et j'aime ma vie", conclut-elle.

@sumerica/TikTok

S'il est vrai que chacun devrait avoir le droit de choisir la vie qu'il préfère, les experts préviennent que ce type de relation pourrait s'avérer être un choix pas tout à fait heureux. "En apparence, cela ressemble au bonheur", déclare l'experte en relations humaines Anna Williamson. "Mais c'est un terreau potentiel pour les luttes de pouvoir. Il n'y a rien de mal à ce qu'un seul des partenaires travaille, mais il doit toujours y avoir de la clarté, du respect et de l'indépendance pour les deux." L'experte affirme ainsi qu'il est très important que les deux partenaires maintiennent des rôles définis et distincts, afin d'éviter d'éventuels développements négatifs dans la relation dus à un déséquilibre en faveur de l'un des deux. "L'absence d'indépendance financière pourrait rendre très difficile pour la femme de quitter la relation si elle ne fonctionne plus", conclut l'experte.

Chacun peut évidemment faire ses propres choix, mais avec prudence. Êtes-vous d'accord ?

Advertisement