x
"Je suis trop tatouée, je n'arrive…
Des explorateurs urbains découvrent un bunker souterrain rempli de voitures de collection d'une valeur inestimable

"Je suis trop tatouée, je n'arrive pas à trouver de travail" : une maman ne renoncera jamais à sa passion pour les tatouages

13 Septembre 2022 • Par Baptiste
119.358
Advertisement

Les tatouages sont désormais une mode universellement acceptée dans le monde occidental. On rencontre fréquemment des personnes avec des tatouages plus ou moins visibles dans la rue et, à présent, nous y sommes tellement habitués que nous ne les remarquons souvent pas. Cependant, le monde du travail a encore du mal à accepter ces décorations corporelles de la même manière qu'une nouvelle coiffure ou une nouvelle coupe de cheveux. Et si dans certains cas, ce rejet est dicté par des nécessités hygiéniques, il s'agit plus souvent d'une simple question d'image, en particulier quand on travaille en contact avec le public.

Mais les tatouages sont-ils vraiment si dérangeants ? Et surtout, quand une personne devient-elle "trop tatouée" pour travailler ? L'histoire de cette mère nous apprend quelque chose.


Melissa Sloan est une mère de deux enfants âgée de 45 ans et vit à Londres. Cette femme a une passion singulière pour les tatouages, à tel point qu'elle en a rempli sa peau. Son premier tatouage remonte à l'âge de 20 ans et elle n'a jamais cessé depuis. "Je me fais trois nouveaux tatouages par semaine, je ne peux pas m'arrêter. Je transporte la machine à tatouer dans ma botte, je les fais faire partout par mon petit ami", dit-elle.

Mais cette passion, avoue-t-elle, la pénalise beaucoup dans sa vie, car son apparence extérieure fait que la plupart des gens doutent de sa crédibilité et estiment que cela pourrait leur causer des problèmes.

La femme affirme qu'elle ne réussit pas à trouver un emploi à cause de ses tatouages, qui découragent de nombreux employeurs potentiels. Son premier emploi a été celui de nettoyeuse de toilettes quand elle était très jeune, mais depuis, elle n'a pas pu trouver autre chose, pas même pour le même type d'emploi qu'elle avait déjà occupé. Les gens lui reprochent souvent de n'avoir jamais travaillé, à l'exception de cette seule fois qui n'a pas duré longtemps. "Mais si quelqu'un me proposait un emploi demain, j'irais travailler, j'accepterais cette offre", explique la femme, qui ajoute que chaque fois qu'elle se rend à un entretien d'embauche, les employeurs potentiels pensent que son apparence pourrait être un problème.

 

Advertisement

La femme a déclaré qu'elle s'attendait à cette situation, elle n'a jamais été capable de s'adapter aux gens, préférant être elle-même. Et malgré les difficultés à trouver un emploi, elle ne veut pas renoncer à sa passion. Un choix quelque peu drastique, mais si l'on est prêt à en assumer les conséquences, être soi-même est toujours la meilleure solution.

Et vous, qu'en pensez-vous ? Offririez-vous un emploi à cette femme malgré son apparence ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci