Cet incroyable poisson a une tête transparente et vit dans les profondeurs des abysses

Baptiste

27 Septembre 2022

Cet incroyable poisson a une tête transparente et vit dans les profondeurs des abysses
Advertisement

Les profondeurs de la mer sont encore peu explorées, beaucoup des créatures qui les habitent sont toujours inconnues. En effet, chaque fois que les fonds marins sont étudiés en profondeur, de nombreuses surprises apparaissent, notamment de nouveaux poissons jamais vus auparavant, comme le barreleye (Macropinna Microstoma). La particularité de cette espèce est incroyable : elle possède une tête transparente, qui permet de voir entièrement ses globes oculaires, d'une couleur vert émeraude intense.

Cette caractéristique de sa part est fascinante, mais pas sans but. Les scientifiques ont expliqué pourquoi la peau qui recouvre sa tête est transparente, découvrons-le.

via The Guardian

Advertisement

MBARI (Monterey Bay Aquarium Research Institute)/YouTube

Dans les parties les plus sombres de l'océan, il existe des poissons qui regardent vers le haut, et le barreleye est l'un d'eux. Ceci est rendu possible par sa tête transparente, qui lui permet d'observer même ce qui se trouve en dehors de son champ de vision.

Au départ, le biologiste marin Bruce Robinson pensait que leurs yeux étaient exclusivement tournés vers le haut pour observer les proies, mais il ne comprenait pas comment ils pouvaient manger sans observer leur bouche. Cependant, la première fois qu'il a pu observer ces poissons en action, grâce à des caméras sous-marines haute définition, la réponse a été claire : "Ils peuvent tourner leurs yeux."

Cette capacité leur permet non seulement de voir la proie au-dessus d'eux, mais aussi de la suivre jusqu'à ce qu'elle se trouve devant leur bouche.

MBARI (Monterey Bay Aquarium Research Institute)/YouTube

La couleur vert émeraude (dérivée d'un pigment jaune) de ses yeux a également une fonction spécifique, à savoir celle de protéger le barreleye des rayons du soleil, afin de ne pas être dérangé lorsqu'il cherche ses proies. En effet, ces derniers, s'ils sont capables d'utiliser la bioluminescence, sont difficiles à détecter, car ils se confondent avec la lumière du soleil qui se ramifie dans les profondeurs de l'océan. Cela ne constitue toutefois pas un problème pour le Macropinna Microstoma, car il peut les détecter partout.

Robinson a en effet expliqué que le pigment de ses yeux lui permet de détecter les animaux qui tentent de se fondre dans la masse.

Advertisement

MBARI (Monterey Bay Aquarium Research Institute)/YouTube

Ce type de poisson est très rare : malgré de nombreuses explorations des fonds marins, très peu ont été aperçus. Ce n'est qu'en les étudiant et en les observant, grâce aux nouvelles technologies, de très près qu'il a été possible de comprendre comment ils se nourrissent et le mouvement de leurs yeux.

La nature sait toujours nous étonner avec les créatures les plus insolites et les plus fascinantes, n'est-ce pas ?

Advertisement