Plaque d'immatriculation obligatoire et limitation de vitesse pour les vélos : la proposition de l'Angleterre

Baptiste

31 Août 2022

Plaque d'immatriculation obligatoire et limitation de vitesse pour les vélos : la proposition de l'Angleterre
Advertisement

L'une des plus belles façons de découvrir la ville est de la parcourir à vélo. Ce moyen de transport permet de se déplacer rapidement, mais en même temps de profiter du panorama aussi pleinement que si l'on était à pied. Néanmoins, la conduite imprudente peut toujours mettre la sécurité des personnes en danger. C'est pourquoi Nick Freeman, un avocat britannique, a créé une campagne de sensibilisation visant à introduire de nouvelles règles pour les cyclistes.

Ces nouvelles règles pourraient donner un élan important pour rendre la ville nettement plus sûre et préserver le bien-être non seulement des piétons, mais aussi des cyclistes.

via Dailymail

Advertisement

Pexels - Not the actual photo

La campagne de l'avocat a été bien accueillie par les députés britanniques. De fait, la sécurité routière est l'une des priorités sur lesquelles tous les ministres travaillent. C'est pourquoi il est jugé nécessaire d'introduire des limitations de vitesse, y compris pour les cyclistes, et un identifiant, c'est-à-dire une sorte de plaque d'immatriculation, pour les reconnaître en cas d'infraction.

En outre, il est également prévu d'introduire une assurance obligatoire. Ainsi, si un piéton est heurté, le cycliste peut indemniser pleinement les dommages. Ces nouvelles lois pourraient mettre les automobilistes et les cyclistes sur un pied d'égalité. Car, jusqu'à présent, si les premiers ont un accident, ils peuvent subir de lourdes répercussions, tandis que les seconds encourent des peines beaucoup plus légères. L'intention n'est pas de punir les cyclistes, mais simplement de réglementer la route et de la rendre plus sûre.

Pexels - Not the actual photo

Grant Shapps, le secrétaire d'État britannique aux transports, a souligné que l'introduction de telles règles est essentielle, par laquelle "on ne veut pas empêcher les gens de monter à vélo, c'est un excellent moyen de déplacement. Cependant, je pense qu'il est nécessaire d'étendre les restrictions des limites de vitesse aux cyclistes également". Ces nouvelles lois permettraient à tous les "habitants de la route", des cyclistes aux piétons, en passant par les automobilistes, de vivre plus sereinement.

Tout cela, selon Freeman, devrait pousser non seulement les cyclistes, mais aussi les piétons eux-mêmes à être plus prudents : ces derniers, en effet, "devront traverser uniquement aux passages pour piétons, mais surtout pas au téléphone".

Qu'en pensez-vous ? Ces réglementations parviendront-elles à faire des rues des lieux plus vivables ?

Advertisement