x
Un mannequin tatoue 99 % de son corps…
Mauvais goût, mais bonne réalisation : 17 images de choses bien faites mais franchement laides et inesthétiques

Un mannequin tatoue 99 % de son corps : "Ma passion a limité mes possibilités de travail"

15 Août 2022 • Par Baptiste
1.898
Advertisement

Les tatouages sont une mode relativement récente dans le monde occidental, s'étant répandue chez les jeunes et les moins jeunes depuis la seconde moitié du 20e siècle ; cependant, les dessins sur la peau ont toujours existé, à commencer par les hommes des cavernes. Ayant pour origine des symboles d'inspirations diverses, comme la reconnaissance de l'appartenance à des groupes familiaux et à des clans ou comme des signes de réussite, ils ont pris différentes connotations au fil du temps et dans différents endroits. En Occident, les tatouages se sont d'abord répandus comme un symbole de rébellion, utilisé principalement par les punks et les bikers, mais au fil du temps, leur popularité a augmenté de façon spectaculaire, à tel point qu'ils sont aujourd'hui considérés comme une véritable forme d'art et qu'il est difficile de rencontrer des adultes qui n'en possèdent pas au moins un.

Mais y a-t-il une limite à la portion du corps que l'on peut recouvrir de ses dessins préférés sans que cela ait des répercussions négatives sur sa vie ? Apparemment, oui.

via: The Sun

Amber Luke est un mannequin australien qui est passionnée de tatouages, au point d'en avoir recouvert 99 % de son corps. Le résultat est pour le moins spectaculaire, mais cette passion lui a coûté cher, et pas seulement en termes financiers (elle a dépensé la somme incroyable de près de 240 000 euros pour modifier son apparence, tatouages et piercings compris).

La femme a fait la une des journaux à plusieurs reprises pour ces choix, mais les ennuis ne se sont pas arrêtés là : les conséquences se sont fait sentir dans l'environnement de travail, lui causant bien des problèmes. En effet, elle a été écartée à plus d'un entretien d'embauche.

Selon la jeune femme, son apparence bizarre l'a empêchée d'accéder à de nombreuses opportunités de carrière. "Mais ce n'est pas grave. Je ne veux pas travailler pour une entreprise qui juge mon apparence de manière superficielle, sans se soucier de mon éthique de travail, de ma morale ou de mes valeurs."

L'influenceuse a également déclaré que son corps lui a attiré beaucoup d'antipathies et plusieurs jugements négatifs, et bien qu'elle reconnaisse le droit de chacun d'avoir sa propre opinion, elle se dit agacée par l'habitude de certaines personnes de l'exprimer de manière trop brutale et directe. La passionnée de tatouage ne s'est cependant pas laissée abattre par les difficultés et a poursuivi son chemin la tête haute.

Advertisement

Malgré tout, elle a réussi à trouver sa place, mettant son apparence atypique à profit sur les réseaux sociaux, où elle a ouvert plusieurs profils à succès et créé une entreprise de vente d'accessoires de mode.

"Avant, je détestais tout de moi", a-t-elle admis. "Je ne voulais plus être cette personne, alors je me suis réinventée."

La relation entre les tatouages et le monde du travail n'est pas facile et cette histoire n'en est qu'une confirmation de plus. Qu'en pensez-vous ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci