Des mères inquiètes lancent un mouvement en ligne : "Supprimez les photos de vos enfants des réseaux sociaux, protégez-les" - Curioctopus.fr
x
Des mères inquiètes lancent un mouvement…
Il s'est fait tatouer le code de sa carte de fidélité du supermarché pour ne pas l'oublier à la maison et ne pas rater les promotions Il décide de vendre sa maison pour rembourser un prêt : la veille de la signature de l'acte, il gagne au loto

Des mères inquiètes lancent un mouvement en ligne : "Supprimez les photos de vos enfants des réseaux sociaux, protégez-les"

31 Juillet 2022 • Par Laura
2.131
Advertisement

Partager les photos des enfants sur les réseaux sociaux et leur permettre de les utiliser en ouvrant des comptes personnels est une question assez controversée, compte tenu des dangers que l'on peut souvent rencontrer en ligne. Cela a alerté certaines mères sur TikTok, après avoir remarqué un phénomène particulier : une vidéo d'une fillette de trois ans très populaire sur le réseau a été vue et téléchargée par des milliers d'utilisateurs, ce qui a conduit les femmes à agir et à envoyer un message important qui est devenu viral.


Les mères de TikTok sont inquiètes. Selon les enquêteurs du web, de nombreuses vidéos d'enfants et d'adolescents sont téléchargées et enregistrées sur le PC par un large éventail d'internautes masculins, comme dans le cas d'un enfant montré dans une baignoire.

Après cette révélation, c'est Wren Eleanor, la petite fille de trois ans la plus populaire sur les réseaux sociaux, qui fut au centre de l'attention. Sa mère Jacquelyn partage des photos de la petite fille depuis sa naissance et a atteint plusieurs millions de followers. Parmi ses contenus, on trouve des vidéos totalement inoffensives de Wren, dans lesquelles la petite fille s'amuse à jouer avec elle et sa grand-mère.

Les internautes ont lancé un mouvement contre la publication de photos d'enfants en ligne, s'en prenant ouvertement à Jacquelyn elle-même et l'accusant d'avoir montré de manière inconsciente la petite Wren Eleanor, en utilisant des hashtags tels que #savewren et #protetcthechildren. En outre, les mères concernées estiment que Jacquelyn ignore les dangers potentiels en raison des collaborations avec les différentes marques dont elle fait la promotion en ligne par l'intermédiaire de sa fille.

L'une d'entre elles est Kelso, qui s'est exprimée sur le sujet dans ses clips, en faisant référence à Jacquelyn elle-même. "Il est évident qu'il y a beaucoup de choses que vous ne pouvez pas contrôler lorsqu'il s'agit de protéger les enfants. Mais vous pouvez contrôler le contenu que vous publiez au sujet de vos enfants sur les réseaux sociaux."

À la suite de ce message, de nombreux membres de la communauté se sont empressés de supprimer les photos de leurs enfants sur le réseau social pour éviter toute curiosité malsaine.

Le directeur exécutif du National Centre for Missing & Exploited Children, Calahan Walsh, a déclaré que les personnes utilisant les réseaux sociaux seraient attirées par un faux sentiment de sécurité, en raison des interactions positives qu'elles peuvent établir avec des amis, des parents et des inconnus qui laissent des commentaires approbateurs. "Les parents doivent comprendre que lorsqu'ils divulguent ces informations au public, ils ouvrent leur monde à l'ensemble du monde extérieur et n'importe qui sur ces plateformes de réseaux sociaux, surtout si la page est publique, n'importe qui peut voir et consommer le contenu qu'ils publient."

Walsh conclut par un avertissement aux parents qui publient des photos de leurs enfants sur le web : "Réfléchissez-y à deux fois. Faites confiance à votre instinct. Comprenez qu'il existe de mauvaises personnes. Essayez de protéger vos enfants."

Qu'en pensez-vous ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci