x
"J'ai dit à ma femme que mon travail…
Après des années de travail, il arrive en retard pour la première fois et est licencié : ses collègues se révoltent Le maquilleur préféré des mariées : 20 photos des plus belles réalisations de ce talentueux make-up artist

"J'ai dit à ma femme que mon travail doit passer avant le sien, ai-je été trop dur ?"

19 Août 2022 • Par Baptiste
343
Advertisement

Lorsque deux personnes décident de partager leur vie et de fonder une famille, l'une des premières choses qu'elles doivent régler est la répartition des tâches et des rôles. Si autrefois, c'étaient les femmes qui s'occupaient de la maison et des enfants, tandis que les hommes pensaient à gagner de l'argent pour faire face aux dépenses du ménage, aujourd'hui les temps ont changé et même les premières partagent leurs rôles entre la maternité et la carrière. Mais face à l'imprévu, quelle est la bonne façon de gérer les choses ? Lequel des deux doit renoncer à ses engagements professionnels pour s'occuper des enfants ? Un homme a raconté un épisode le concernant, lui et sa femme, qui les a amenés à se disputer sur ce sujet précis.

via: Reddit

L'utilisateur a expliqué ce qui s'est passé par un post sur la plateforme Reddit. "J'ai 35 ans, ma femme a 34 ans et nous avons deux enfants de 3 et 5 ans. Nous vivons dans une ville assez chère, mais je gagne cinq fois plus que ma femme, donc nous sommes plutôt bien lotis. Si mon revenu était égal au sien, nous ne pourrions pas nous permettre de vivre ici".

Après cette prémisse, l'homme a écrit sur le fait de travailler dans une profession qui l'occupe 35 heures par semaine, avec une semaine par mois en astreinte. "Normalement, il ne se passe jamais rien, mais avec ma femme, nous avons toujours convenu que si c'était nécessaire, je suspendrais tout ce que je faisais pour le travail jusqu'à ce que je résolve le problème. Cela se produit environ une fois tous les trois mois et ne dure que quelques heures."

Un compromis donc déjà établi, bien que l'auteur du post souligne que si son travail est important et prenant, celui de son épouse n'est pas une sinécure. "Ma femme, en revanche, a un travail beaucoup plus pénible ; son patron est incroyablement exigeant. Elle travaille habituellement de 45 à 50 heures par semaine. Par conséquent, je m'occupe de la plupart des tâches ménagères, j'emmène/ramène les enfants à la garderie, je prépare les repas et je nettoie généralement la maison."

Quelque chose a toutefois perturbé cet équilibre lorsque l'homme a été soudainement contacté par le bureau au moment même où sa femme avait une affaire urgente. "Elle a reçu un message de son patron pour effectuer une tâche pour un client. Elle s'est plainte auprès de moi que cette demande aurait pu attendre le lendemain, mais qu'elle préférait s'en occuper maintenant pour éviter les réprimandes le lendemain. Pour moi, il n'y avait aucun problème, mais je lui ai rappelé que j'étais d'astreinte ce jour-là et que s'ils m'appelaient, je ne pouvais pas dire non".

Et cela s'est effectivement produit environ deux heures plus tard, lorsque l'utilisateur a reçu un appel lui demandant de se rendre immédiatement au bureau. "Normalement, je peux résoudre les problèmes à distance, mais nous avons eu un problème qui nous a empêchés de nous connecter à distance. À ce moment-là, je me suis précipité à l'étage et lui ai dit que je devais sortir. Elle s'est retournée et a dit : "Désolée, mais mon problème est apparu plus tôt, tu devras dire que tu ne peux pas aller au bureau."

Advertisement

L'homme a été pris au dépourvu et lui a dit qu'il ne pouvait pas le faire, déclenchant la colère de la femme : "Elle s'est mise en colère et a commencé à me crier dessus, mais je lui ai dit que je n'avais pas le temps de me disputer et que nous pourrions en parler à mon retour. Elle a commencé à pleurer, mais je n'avais plus le temps et je suis allé au bureau. En chemin, elle m'a téléphoné pour poursuivre la dispute et, dans le feu de l'action, je lui ai dit : "Écoute, je respecte le fait que tu consacres beaucoup d'heures et d'énergie à ton travail, mais nous ne pourrions pas nous permettre notre maison ou notre style de vie sans mon travail, alors quand un moment critique arrive, mon travail doit avoir la priorité."

En entendant ces mots, la femme lui a raccroché le téléphone au nez, et lorsque son mari est revenu, les choses ne se sont pas arrangées. "Lorsque je suis rentré à la maison environ trois heures plus tard, j'ai vu les enfants sur le canapé, je suis monté à l'étage et ma femme était enfermée dans la chambre et refusait de me parler. Mes enfants m'ont dit qu'elle avait pleuré toute la soirée. Ai-je été trop dur en lui disant que mon travail compte plus que le sien ?"

Que pensez-vous de cette histoire ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci