x
Il est possible de produire des œufs…
L'employeur décide de la licencier après avoir vu ses vidéos sur TikTok 15 photographies de publicités créatives et percutantes qui ont connu un énorme succès

Il est possible de produire des œufs sans avoir besoin de poules : l'idée d'une start-up animaliste dévoilée

03 Juillet 2022 • Par Baptiste
1.141
Advertisement

La crise climatique croissante et l'apparition de conditions particulièrement défavorables pour notre planète ont conduit les humains à orienter la recherche vers l'étude de moyens alternatifs de production d'énergie, de viande, de céréales et même d'œufs.

Les défenseurs des droits des animaux considèrent que l'élevage de poules pour la production d'œufs est une exploitation qui doit être abolie. C'est pourquoi une start-up finlandaise a mis au point une méthode pour dire adieu aux élevages et pouvoir créer du blanc d'œuf synthétiquement, sans avoir besoin de poules. Voyons comment cela fonctionne.

via: ONEGO

Produire des œufs sans utiliser de poules pourrait bientôt devenir une réalité. La mission de la start-up finlandaise Onego Bio porte ses fruits. Une série d'études aurait révélé la possibilité de produire des œufs en laboratoire.

Pour la start-up, l'objectif est de produire des blancs d'œufs tout en réduisant à zéro la souffrance animale et en diminuant l'impact environnemental de l'élevage. Cela serait possible grâce à la production d'ovalbumine en laboratoire. Il s'agit de la protéine contenue dans le blanc d'oeuf.

Le procédé permettant d'obtenir du blanc d'œuf, sans avoir besoin d'être en possession d'œufs, et de poules, est similaire à celui testé pour la production de viande synthétique. Elle fait appel à des micro-organismes, les Trichoderma reesei, qui synthétisent des molécules protéiques complexes par des processus de fermentation.

Selon Onego Bio, il ressort clairement de ces recherches qu'il ne sera pas possible de répondre éternellement aux besoins alimentaires de la population tout en gardant les processus de production alimentaire inchangés. D'où l'idée d'exploiter la fermentation pour la production d'œufs.

En pratique, le matériel génétique de l'ovalbumine est introduit dans une culture de Trichoderma reesei pour produire la protéine. Ainsi, les microbes nourris de manière adéquate commencent à produire de l'ovalbumine au lieu de leur propre protéine. Ces protéines sont ensuite collectées et transformées en poudres, qui peuvent ensuite être utilisées dans l'industrie alimentaire ou comme compléments protéiques.

Tout au long du processus, les poules ne sont pas sollicitées car le matériel génétique de départ provient de la base de données génétiques, et non des animaux.

Une bonne alternative, donc, à la nourriture telle que nous la connaissons aujourd'hui, n'est-ce pas ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci