Découverte d'un mystérieux objet cosmique émettant de puissants signaux radio : "On n'avait jamais rien vu de tel" - Curioctopus.fr
x
Découverte d'un mystérieux objet cosmique…
La mariée se coupe les cheveux entre la cérémonie et la séance photo :

Découverte d'un mystérieux objet cosmique émettant de puissants signaux radio : "On n'avait jamais rien vu de tel"

04 Février 2022 • Par Baptiste
1.152
Advertisement

Lorsque l'on parle d'un "objet spatial non identifié", notre esprit dérive immédiatement vers la science-fiction et des décors un peu mystérieux, à la frontière entre réalité et fantaisie. Cependant, au-delà des théories extravagantes, il arrive parfois que les scientifiques rencontrent des objets qu'ils ne parviennent pas, à première vue, à définir ou à expliquer parfaitement. C'est ce qui est arrivé à l'équipe d'astronomes australiens dont nous allons vous parler.

L'objet de leur étonnement et de leur étude est un mystérieux objet en rotation qui émet des impulsions radio extrêmement puissantes à intervalles réguliers dans la célèbre Voie lactée. Et ce qui rend ce corps céleste encore plus fascinant, c'est que, de l'aveu même des experts, il ne ressemble à rien de connu à ce jour. Prêt à l'observer de plus près ?


image: ICRAR.org

18 minutes et 10 secondes : c'est la fréquence à laquelle l'objet spatial non identifié émet un très fort signal radio d'une durée d'environ une minute. Trois fois par heure, ce corps en rotation a donc été la source de l'un des signaux les plus puissants connus. Pour cette raison et bien d'autres, il a immédiatement attiré l'attention des astronomes australiens qui l'ont découvert, un groupe de chercheurs du Centre international de recherche en radioastronomie.

"C'était complètement inattendu", a déclaré l'une d'eux, Natasha Hurley-Walker, "et aussi un peu inquiétant pour nous, astronomes, parce que nous savons qu'il n'y a rien de connu dans le ciel qui se comporte de la sorte". Ce n'est pas une coïncidence si l'objet a été décrit comme "spectral", étant donné son apparence intermittente et sa forte luminosité.

image: ICRAR.org

Plus petit que le Soleil et relativement "proche", il est situé dans notre "arrière-cour galactique", à quelque 4 000 années-lumière de la Terre. Une distance toutefois suffisante pour comprendre son ampleur. Un signal qui apparaît et disparaît comme le sien, selon le Dr Hurley-Walker, est un signe clair d'une étoile à la fin de son cycle de vie.

Cependant, aucun d'entre eux n'avait encore jamais présenté des caractéristiques aussi intenses. Les scientifiques sont donc enclins à penser qu'il s'agit d'un nouveau type de magnétar, c'est-à-dire un "type d'étoile à neutrons qui tourne très lentement, transformant l'énergie magnétique en ondes radio de manière beaucoup plus efficace que les autres étoiles similaires observées jusqu'à présent".

Advertisement
image: ICRAR.org

Il s'agit donc d'une découverte très intéressante, car elle pourrait être la première d'une série plus longue consacrée aux objets cosmiques comme celui-ci, qui ne sont peut-être pas seuls dans les profondeurs de l'espace. "De nouvelles enquêtes nous diront s'il s'agissait d'un événement rare ou d'une partie d'un grand groupe d'étoiles que nous n'avons pas remarqué auparavant."

Quelle que soit l'origine et la nature de cet objet, il est certainement fascinant, vous ne trouvez pas ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci