Marchez-vous lentement ou rapidement ? Selon cette étude, votre démarche peut révéler votre QI - Curioctopus.fr
x
Marchez-vous lentement ou rapidement…
Un chauffeur Uber reçoit un appel à l'aide d'une femme et se fait passer pour son petit ami afin de la protéger Cette maison en carton se monte en un tour de main et dure 100 ans : l'idée économique et durable

Marchez-vous lentement ou rapidement ? Selon cette étude, votre démarche peut révéler votre QI

28 Décembre 2021 • Par Baptiste
4.260
Advertisement

Quels sont les signes qui nous permettent de déterminer si l'intelligence d'une personne est plus ou moins prononcée ? Bien sûr, la réponse à cette question pourrait avoir de nombreuses facettes différentes, mais nous sommes sûrs que peu de gens penseraient que l'une d'entre elles est notre façon de marcher.

Et pourtant, c'est exactement ce qui se passe, selon l'étude originale de l'université Duke dont nous allons vous parler. En analysant et en comparant différentes façons de marcher, les chercheurs ont pu établir des liens entre celles-ci et les capacités intellectuelles et le vieillissement biologique des personnes. Ils ont constaté qu'il existait des différences significatives entre un rythme rapide et un rythme tranquille. Prêts à en savoir plus ?

via: Time.News

La recherche a été menée par des experts de l'université de Duke, l'une des plus prestigieuses universités des États-Unis. La recherche reposait sur une hypothèse très précise : la marche n'est pas la même pour tout le monde, et l'observation de différents styles de marche peut fournir des informations sur les personnes, non seulement en termes de détente ou de nervosité éventuelle, mais aussi en termes d'intelligence.

Dis-moi quelle est ta démarche et je te dirai qui tu es, pourrait-on dire, et il s'avère que c'est le cas. Des scientifiques américains ont examiné un échantillon d'environ 1 000 personnes d'âge moyen et leur ont demandé de marcher à différentes vitesses sur des tapis roulants, de leur rythme normal à leur rythme le plus rapide sans courir. Entre deux séances, les participants devaient résoudre des énigmes.

Grâce à ces données, à d'autres scanners cérébraux et à des mesures du QI, les chercheurs ont pu tirer des conclusions sur les capacités intellectuelles et le vieillissement biologique des personnes. Dans la pratique, la façon dont les gens marchent peut donc être un signal assez clair lié à ces aspects. Ceux qui marchaient plus lentement avaient également tendance à avoir un volume cérébral plus faible et à être physiquement plus "vieux" que ceux qui étaient nés la même année mais qui marchaient plus vite.

Advertisement

Line Jee Hartmann Rasmussen, scientifique en biomédecine moléculaire et auteur de l'étude, a déclaré qu'une telle enquête peut être très utile pour déterminer qui, en vieillissant, sera plus ou moins exposé aux problèmes biologiques liés au vieillissement. En bref : si vous marchez vite, ne vous inquiétez pas, car vous avez peut-être un avantage sur beaucoup d'autres personnes, surtout à long terme.

Que pensez-vous de cette recherche ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci