Pourquoi les gens sur les vieilles photos ne souriaient-ils presque jamais ? - Curioctopus.fr
x
Pourquoi les gens sur les vieilles photos…
Une végétarienne mange un hamburger au poulet par erreur : À 40 ans, elle a choisi d'avoir un bébé toute seule :

Pourquoi les gens sur les vieilles photos ne souriaient-ils presque jamais ?

13 Décembre 2021 • Par Baptiste
4.205
Advertisement

Qui n'a jamais vu ou regardé une vieille photo, aux tons sépia ou noir et blanc typiques ? Qu'il s'agisse d'un cliché de famille ou d'un objet hérité d'un marché aux puces, il y a une caractéristique qui ressort souvent de ces photos. De quoi parlons-nous ? Le fait que pratiquement aucun des sujets représentés ne sourit.

Commençons par dire que les images en question doivent nécessairement être très anciennes, à savoir, grosso modo, d'une période allant des débuts de la photographie jusqu'au milieu du XXe siècle environ. Êtes-vous prêt à découvrir pourquoi le sourire, qui est aujourd'hui une chose naturelle pour tout le monde sur les photos, était une sorte de tabou à l'époque ?

via: Time
image: Maxpixel

Les expressions sombres et les visages renfrognés étaient autrefois une sorte de constante photographique. En regardant des exemples anciens de photos prises d'individus ou de familles entières, il est facile de s'en rendre compte. Il semble que tout le monde ait toujours une bonne raison d'être de mauvaise humeur, ce qui a attiré la curiosité et les théories de nombreuses personnes au fil des ans. Bien que toutes les photos ne soient pas ainsi, il y en a un grand nombre, suffisamment pour nous faire parler d'un aspect récurrent.

Personne ne pourra jamais savoir avec certitude quels étaient les griefs et les problèmes dont souffraient les sujets immortalisés il y a de très nombreuses années ; certains experts ont toutefois formulé des hypothèses, certaines originales, d'autres plus sombres, voire inquiétantes. Dans ce que Robert Cornelius, en 1839, a décrit comme "la première photographie lumineuse jamais prise", on pouvait le voir, manifestement pas souriant. Et depuis ce premier et très ancien "selfie", nombreux sont ceux qui l'ont imité, à tel point que, même dans les occasions les plus joyeuses, les expressions sont tout sauf heureuses. Mais pourquoi ?

L'une des hypothèses les plus répandues est que le mécanisme de la photo effrayait les gens. La plupart des gens ne connaissaient pas du tout cette technologie, et la possibilité d'imprimer une image de la réalité sur une surface à l'aide d'une machinerie lourde et complexe devait certainement sembler un procédé obscur, voire presque "diabolique". Juste assez pour que tout le monde se sente mal à l'aise. Mais cela ne se résume pas à cela.

Advertisement

Les longs temps d'exposition requis par les premiers appareils photo, qui n'étaient certainement pas si perfectionnés pour capturer des images nettes en peu de temps, ne rendaient pas les sujets représentés sereins. Pour être pris en photo, il fallait rester longtemps dans la même position, et il fallait faire un gros effort pour ne pas bouger un muscle, et encore moins sourire ! Il est clair que cela suffisait pour que les gens froncent les sourcils et deviennent sérieux.

D'autres raisons peuvent être trouvées dans des aspects moins pratiques et plus sociaux. Les conditions dentaires des gens à l'époque étaient loin d'être optimales, c'est pourquoi beaucoup n'avaient aucune envie de montrer leurs dents dans un sourire. En outre, selon certaines études, un sourire non dissimulé pourrait être considéré comme un "manque de classe et de style", notamment par les membres de la haute société, et, dans les cas les plus extrêmes, comme un signe de folie. C'est pourquoi, en général, les gens avaient tendance à garder un air sérieux, à quelques exceptions souriantes près.

 

Les photographies dans lesquelles les sujets immortalisés entre le 19e et le 20e siècle sourient sont de fait assez rares, et sont généralement l'œuvre de photographes particulièrement modernes, ou représentent des moments "volés" et spontanés. La situation semble toutefois avoir changé depuis le milieu du XXe siècle, lorsque les gens ont enfin compris qu'ils seraient beaux - voire plus beaux - sur les photos même sans une contenance sérieuse. Grâce à certaines "modes" diffusées par des célébrités et à une plus grande confiance dans les outils photographiques, la voie a été ouverte à une relation complètement différente avec eux.

 

Advertisement

Et vous, qu'en pensez-vous ? Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi tout le monde était sérieux sur les vieilles photos ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci