Cette photographie de 1894 représente une femme amérindienne avec un beau sourire : un fait rare pour les photos de l'époque - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Cette photographie de 1894 représente…
Le Lion de Lucerne : la sculpture où l'artiste a caché la silhouette d'un cochon par malice 12 photos d'hôtels qui ont surpris les clients avec des détails frisant l'absurde

Cette photographie de 1894 représente une femme amérindienne avec un beau sourire : un fait rare pour les photos de l'époque

Par Baptiste
8.210
Advertisement

Avant l'ère de la photographie traditionnelle, des machines pour les réaliser et de l'étude sur les objectifs, il existait le daguerréotype, une pratique extrêmement répandue à la fin du XIXe siècle dans le monde entier, notamment sur le continent américain et en Europe. C'est pourquoi une photographie très rare trouvée par hasard dans une collection privée et prise en 1894 revêt une valeur encore plus grande ; surtout si la photographie en question représente une jeune femme amérindienne au sourire éclatant.

via: Peta Pixel

La photographie en question a été découverte en 2019 dans la collection privée de George W. Brentz, et a ensuite été achetée par l'institut Smithsonian après une très importante vente aux enchères. La photo prise en 1894 représente la jeune Ooo-dee du peuple indigène Kiowa avec un sourire qui était très rare à l'époque des premières photographies. De fait, la plupart des portraits photographiques avaient des sujets semi-sérieux ou des visages très neutres : le long temps de pose devant l'objectif ne permettait pas de conserver longtemps un sourire à pleines dents, préférant les poses statiques typiques des portraits peints.

C'est pourquoi le portrait photographique de la jeune Oo-dee diffère de cette tradition ; sa robe traditionnelle en peau de daim ornée d'os d'élan honore ses racines indigènes et montre le savoir-faire de la tribu kiowa ; comme vous pouvez l'admirer, son sourire est pétillant et unique pour son époque. Ce qui rend cette photographie encore plus spéciale est qu'elle documente une personne appartenant à un groupe dont les histoires se sont perdues dans l'histoire depuis longtemps. Les femmes indigènes continuent malheureusement à être peu présentes dans le récit historique et leurs voix ont souvent été étouffées par celles des communautés plus puissantes qui les entourent.

Mais avec ce portrait photographique inestimable, la tribu Kiowa continue de persévérer et d'exister dans la mémoire historique grâce au sourire éblouissant de Oo-dee.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci