Cette femme de 69 ans est une championne de culturisme : "L'âge n'est qu'un chiffre" - Curioctopus.fr
x
Cette femme de 69 ans est une championne…
7 erreurs courantes à ne pas commettre pour éviter de vieillir prématurément

Cette femme de 69 ans est une championne de culturisme : "L'âge n'est qu'un chiffre"

18 Décembre 2021 • Par Baptiste
1.477
Advertisement

Il n'est jamais trop tard pour atteindre les objectifs que l'on a toujours poursuivis. Il faut parfois de nombreuses années pour atteindre le sommet, mais le goût de la victoire sera tout aussi doux, car ce qui compte, c'est l'effort investi dans tout le processus. Une femme chilienne peut être citée comme un exemple parfait de cette philosophie de vie : il s'agit de Gladys Bravo, une athlète chilienne de 69 ans qui a remporté un championnat national de culturisme et qui va maintenant voyager pour affronter d'autres culturistes en Amérique du Sud. Essayez de lui dire qu'à son âge, elle devrait juste être une mamie aux fourneaux !

"Certaines activités peuvent être faites quand on est jeune" ; "À votre âge, il vaut mieux abandonner" ; "Il faut savoir regarder en face le temps qui passe".

Combien de fois Gladys Bravo s'est-elle entendue dire ces phrases ? Tellement.

Et pourtant, elle n'a jamais abandonné. Pas même pour un instant. C'est ainsi qu'à l'âge avancé de 69 ans, elle est devenue championne de culturisme lors d'une compétition internationale. Malgré son âge avancé, Bravo est en pleine forme et sur Facebook et Instagram, elle documente ses séances d'entraînement, dispense des conseils nutritionnels et encourage ceux qui pensent être... trop vieux ! "Je ne suis pas spéciale, je veux juste que vous croyiez en la grande force mentale que nous avons tous", a-t-elle dit. Son intention est d'être une source d'inspiration pour les nombreux followers qui suivent ses entraînements.

"La victoire dans ma catégorie master fitness pour l'équipe nationale m'a permis de représenter mon pays lors de la compétition organisée à Buenos Aires", a-t-elle écrit dans un post sur son compte Instagram.

"C'est une participation que j'ai effectuée en toute "inconscience" : je ne savais certainement pas ce qui m'attendait ! J'avais seulement la conviction que je devais travailler très dur et l'objectif de pouvoir représenter mon pays, m'a donné la force de ne pas abandonner. Les trois mois passés dans la salle de sport ont été difficiles, une fois les restrictions dues à la pandémie passées. Je me suis préparée, en me basant uniquement sur ma propre expérience".

Advertisement

Un exploit extraordinaire pour un corps hors du commun : un exemple pour ceux qui pensent qu'après soixante ans, le seul sport possible pour les gens est l'utilisation de la télécommande de la télévision !

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci