Un homme arnaque Amazon pour 290 000 dollars : il achète des produits coûteux et effectue de faux retours - Curioctopus.fr
x
Un homme arnaque Amazon pour 290 000…
Une grand-mère donne de l'argent de poche à sa petite-fille mais découvre que sa belle-fille empoche l'argent Un ski

Un homme arnaque Amazon pour 290 000 dollars : il achète des produits coûteux et effectue de faux retours

14 Octobre 2021 • Par Baptiste
3.355
Advertisement

Nous avons pratiquement tous eu l'occasion d'acheter des produits sur Amazon à un moment ou à un autre. À l'ère de l'informatisation de masse, les achats en ligne sont devenus une routine quotidienne, et pour beaucoup de gens, ils sont presque indispensables, pour des raisons de commodité et autres.

Outre ceux qui abordent le commerce électronique de manière correcte, il y a aussi ceux qui pensent pouvoir en tirer profit d'une manière pas tout à fait légale. Et dans le cas de l'homme dont nous allons parler, il s'agit d'une véritable escroquerie à l'encontre du géant américain. Avec son système de retours frauduleux, il a escroqué 290 000 dollars à la société de Jeff Bezos et, maintenant qu'il a été démasqué, il court un réel risque d'un point de vue juridique.

Il s'appelle Hudson Hamrick, c'est un Américain de Caroline du Nord et, depuis 2016, il utilise Amazon dans un seul but : gagner de l'argent grâce aux retours et aux remboursements. Qu'est-ce que cela signifie ? C'est simple : pendant des années, M. Hamrick a acheté des articles électroniques coûteux, notamment des produits haut de gamme d'Apple, d'Asus et de Fuji, et, après avoir demandé les remboursements, il renvoyait des articles beaucoup moins chers au site de commerce électronique.

En d'autres termes, de faux retours qui ne contenaient pas du tout ce qu'il avait acheté, mais de vrais remboursements grâce auxquels il a gagné de l'argent. L'une après l'autre, Hamrick a effectué 300 transactions frauduleuses, dont la plupart comprenaient des retours qui n'incluaient pas de produits de la même valeur que ceux achetés. Il a pu escroquer plus de 290 000 dollars à Amazon avec ces remboursements.

Son "jeu", cependant, n'est pas passé inaperçu. L'entreprise de Seattle a découvert ce qui se passait et a commencé à engager une action en justice contre son client, qui persistait à passer des commandes, à effectuer des retours et à demander des remboursements toujours de la même manière. L'un des exemples les plus frappants, selon les avocats d'Amazon, concerne l'achat d'un Apple iMac Pro, payé plus de 4 200 dollars et "retourné" au bout d'environ deux semaines, échangé contre un modèle de gamme inférieure et évidemment avec un numéro de série différent.

 

Advertisement

Machines à café, ordinateurs portables, smartphones : l'imagination d'Hamrick n'a connu aucune limite pendant des années, jusqu'à ce qu'Amazon découvre le tout. Même le FBI a été impliqué, et le géant du commerce électronique lui a confié l'enquête. Pour le client frauduleux, les conséquences juridiques semblent désormais considérables. Non seulement il risque une amende de 250 000 dollars, mais il pourrait également être condamné à une peine allant jusqu'à 20 ans de prison pour fraude électronique.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci