Des chercheurs découvrent que ces énormes chameaux sculptés dans la roche sont plus anciens que Stonehenge - Curioctopus.fr
x
Des chercheurs découvrent que ces énormes…
Une femme risque l'expulsion de chez elle car sa fille de 18 mois n'arrête pas de pleurer Un photographe met 10 ans à capturer les 48 nuances de couleurs de la Lune

Des chercheurs découvrent que ces énormes chameaux sculptés dans la roche sont plus anciens que Stonehenge

01 Novembre 2021 • Par Baptiste
874
Advertisement

Ces incroyables sculptures rupestres sont plus anciennes que les pyramides de Gizeh et sont la preuve qu'une riche civilisation bédouine a existé en Arabie saoudite dans des temps très anciens. Le site archéologique, surnommé "Camel Site" (le site des chameaux), remonterait à 8 000 ans, époque à laquelle l'homme a commencé à développer l'agriculture.

La découverte, faite dans la région d'Al-Jawf, est déjà devenue un point d'attraction pour les touristes amateurs d'archéologie. Il s'agit peut-être d'un premier pas vers l'écriture d'un nouveau chapitre de notre plus ancienne histoire.

via: Asianews

Maria Guagnin, archéologue à l'Institut Max Planck, ne peut que sourire de satisfaction. La découverte faite par son équipe dans la région d'Al-Jawf, dans le nord de l'Arabie saoudite, est stupéfiante.

"C'est une douzaine de chameaux sculptés dans la roche, dit-elle, de taille gigantesque et visibles à plusieurs mètres de distance". Malheureusement, ils ne sont qu'une partie d'une grande sculpture en bas-relief qui était censée couvrir toute la paroi rocheuse. Outre les chameaux, on peut encore voir deux autres animaux - probablement des ânes ou des chevaux - ce qui donne une idée de la richesse de l'ensemble de l'œuvre murale.

"N'oubliez pas qu'à cette époque, il y a 8 000 ans, poursuit Maria Guagnin, la révolution néolithique commençait dans de nombreuses régions, faisant passer l'humanité du nomadisme à la sédentarisation. Savoir qu'il existait dans cette région une société si avancée qu'elle était capable de créer des œuvres artistiques de cette taille pourrait nous faire réécrire certaines pages de l'histoire de l'humanité".

En remarquant la taille colossale des sculptures à l'intérieur de la pierre, on peut facilement se demander pourquoi une telle œuvre a été réalisée à cet endroit précis.

"Il est très probable que les peuples nomades vivaient dans des organisations dispersées sur le territoire et éloignées les unes des autres", répond l'archéologue. "Il est donc possible qu'ils se retrouvaient pour les échanges et le commerce dans certaines villes, ou marchés. Ces centres - à cette époque - devaient être si prospères qu'ils pouvaient se permettre une décoration urbaine et des temples propitiatoires".

Advertisement

Il n'est pas surprenant que les spécialistes du domaine s'enthousiasment pour cette importante découverte culturelle. Le gouvernement local a immédiatement saisi l'opportunité de valoriser ce site à des fins touristiques. Un accord a été conclu entre le Fonds saoudien pour le tourisme et un certain nombre de grands voyagistes pour rendre ce site accessible au flux touristique international.

Il est prévu de développer une zone de 50 000 mètres carrés, avec un complexe de luxe de 200 appartements, des restaurants, des magasins et des installations pour les activités de plein air. Le projet ne sera pas achevé avant deux ans. En attendant, il est intéressant de se documenter et d'étudier ces fascinantes civilisations du passé et, pourquoi pas, d'organiser un voyage culturel dès la fin des travaux !

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci