Absent 769 jours en 3 ans : un enseignant fait l'objet d'une enquête pour fraude - Curioctopus.fr
x
Absent 769 jours en 3 ans : un enseignant…
Des robots arrivent à Singapour pour patrouiller dans les rues à la recherche de rassemblements et de fumeurs Retour dans le passé : 15 images nostalgiques qui nous replongent dans notre enfance

Absent 769 jours en 3 ans : un enseignant fait l'objet d'une enquête pour fraude

15 Septembre 2021 • Par Laura
2.747
Advertisement

L'absence est un droit pour tout salarié et les contrats de travail prévoient toujours des jours de congé au profit du salarié : il y a les vacances, les congés, les jours de maladie, les autorisations d'absence et autres. Toutefois, les jours d'absence doivent être justifiés, et cela dépend beaucoup de l'endroit où l'on travaille. Cependant, un professeur italien d'une école de formation professionnelle a fait le malin en posant de nombreux jours de congé sur une période de trois ans : selon les autorités, il aurait été absent 769 jours. L'homme fait maintenant l'objet d'une enquête pour fraude à l'encontre de l'État.

via: La Sicilia

L'enseignant de 47 ans, qui vit en Sicile et exerce à Pordenone, s'est absenté de son travail pendant 769 jours en 3 ans et a justifié tous ces jours d'absence en présentant des justificatifs médicaux ou des demandes de congé parental. Sur ces 769 jours, 310 ont été justifiés par un congé parental et 459 par des certificats de maladie signés par son médecin généraliste en Sicile. Cependant, ces justifications semblent être fausses. La police de Pordenone a donc lancé une enquête et a vérifié que toutes les demandes et justifications présentées pour les absences étaient illégales. Non seulement le professeur a reçu des indemnités de maladie malgré son absence continue de son travail "officiel", mais il a également exercé d'autres activités entre-temps. 

Une véritable activité secondaire : il a exercé en tant que conseiller en entreprise pour des sociétés privées et des organismes publics, en oubliant toutefois d'être déjà fonctionnaire en tant que professeur. Alors qu'il a reçu 13 000 euros de l'État pour ses arrêts et congés maladie, il a reçu 97 000 euros supplémentaires pour son travail de consultant. Les autorités ont alors émis un arrêté pour saisir l'argent correspondant à la somme reçue de l'État et le professeur a ensuite été accusé de fraude vis-à-vis de l'État. Selon les reconstitutions, le professeur n'avait jamais été malade. En reconstituant ses déplacements, on a découvert que l'homme avait payé des péages d'autoroute et fait des réservations d'hôtel : il se rendait dans d'autres villes italiennes pour son deuxième emploi de consultant. 

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci