x
Elle punit son fils en lui faisant faire…
Elle veut élever son bébé sans prédéfinir son genre : Elle appelle la police parce que sa voisine étend ses sous-vêtements :

Elle punit son fils en lui faisant faire des pompes dans des toilettes publiques : "Il faut d'abord être parents et ensuite amis"

30 Août 2021 • Par Baptiste
4.479
Advertisement

Élever des enfants demande du courage : le courage de faire des erreurs et de comprendre avec le temps ce qui est le mieux pour eux, le courage d'assumer la responsabilité d'élever des personnes bien élevées avec certaines valeurs. Molly Wooden a été témoin d'une scène impliquant une mère et son fils, et dans une publication sur Facebook, elle a félicité cette dernière et l'a qualifiée d'exemple de parentalité.

Personne ne naît en sachant comment être parent, et c'est un travail que l'on apprend à faire avec le temps. C'est précisément le temps et l'expérience qui enseignent. Il y a ceux qui préfèrent le dialogue et ceux qui ont recours à des mesures plus fortes, parfois même qualifiées d'"extrêmes". Molly est une femme du Texas, aux États-Unis. Sur son profil Facebook, elle a publié une photo montrant une mère punissant son fils de manière non conventionnelle après son mauvais comportement : elle ne l'a pas grondé et ne lui a pas tenu de discours particulier. Au lieu de cela, elle l'a forcé à faire des pompes sur le sol des toilettes publiques.


Dans son post, la femme écrit : "À la femme dans les toilettes : si mes mains n'étaient pas pleines d'enfants, je vous aurais applaudie. Pendant que votre fils vous parlait, vous êtes restée calme et sereine et vous avez ajouté dix nouvelles pompes à son nombre déjà croissant. Nous avons besoin de plus de parents comme vous, qui n'ont pas peur d'éduquer leurs enfants à cause de ce que les autres peuvent penser. Il a dit : "Maman, c'est le sol des toilettes, c'est dégoûtant." Maman a répondu "peut-être que tu n'aurais pas dû te comporter aussi mal". Il y a du savon dans les toilettes pour une raison. 10 pompes de plus." Elle a ensuite mis à jour son post en disant : "J'ai depuis retrouvé la maman grâce au pouvoir des réseaux sociaux et elle m'a rapidement remerciée d'avoir posté ceci, dit qu'elle apprécie le soutien et les commentaires positifs, et j'espère que nous prendrons un café un jour... pendant que je superviserai les pompes de ses enfants." Selon la maman, il faut être un parent d'abord et un ami ensuite : le recours à la manière forte est parfois nécessaire pour donner à vos enfants une leçon dont ils se souviendront. Qu'en pensez-vous ? Auriez-vous pu choisir une méthode moins radicale ?

 

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci