Il tend une note menaçante au personnel de la banque, mais l'écriture est incompréhensible : le vol est déjoué - Curioctopus.fr
x
Il tend une note menaçante au personnel…
Une équipe de physiciens et d'ingénieurs japonais parvient à faire léviter des objets grâce au son Française ou espagnole ? Les deux : cette île est la seule au monde à changer de gouvernement tous les 6 mois

Il tend une note menaçante au personnel de la banque, mais l'écriture est incompréhensible : le vol est déjoué

22 Août 2021 • Par Baptiste
2.043
Advertisement

Dès notre plus jeune âge, on nous dit qu'une belle écriture est importante. Ce n'est pas un hasard si nous faisons souvent des exercices à l'école pour rendre notre écriture plus lisible et élégante. C'est précisément l'absence d'une écriture correcte et lisible qui a coûté beaucoup d'argent à un braqueur britannique. Ian Slattery, 67 ans, a tenté de braquer une banque et a remis une note à l'employée, la menaçant de lui remettre l'argent parce qu'il avait une arme. La femme, cependant, n'a pas pu comprendre l'écriture de l'homme et le vol a échoué lamentablement.

via: newsweek

Slattery vit à St Leonards, dans le sud-est de l'Angleterre. Il est allé dans une banque du comté d'East Sussex, dans la ville voisine d'Eastbourne. Il est allé à la banque avec une note écrite à la main. Il s'est approché des employés avec celle-ci et leur a demandé de lui remettre l'argent, mais les employés, incapables de comprendre l'écriture, n'ont pas compris quoi faire et le voleur a quitté la banque les mains vides. Un porte-parole de la police du Sussex a déclaré que ce n'est qu'après plusieurs tentatives que le personnel de la banque a réussi à déchiffrer le message : "Votre écran n'arrêtera pas ce que j'ai, donnez juste les 10 et 20. Pensez aux autres clients".

"Les 10 et 20" faisaient référence aux dénominations des billets de banque, tandis que le "votre écran n'arrêtera pas ce que j'ai" faisait référence au fait que l'homme était armé. Une fois le message déchiffré, les employés de la banque ont appelé la police, qui a saisi la note et demandé des images de vidéosurveillance. Ce n'est pas la première tentative de vol de l'homme, qui laisse toujours une note intimidante. Lors d'une tentative précédente, la caissière, craignant pour sa sécurité, a remis 2 400 £ en espèces. La police a pu retrouver la trace du voleur, qui n'a pas pris la peine de cacher les indices : les vêtements qu'il portait lors des vols et les notes dans lesquelles il écrivait des messages menaçants ont été retrouvés dans son appartement. Slittery a été reconnu coupable de trois vols et condamné à 6 ans.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci