L'Afrique du Sud s'ouvre à la polyandrie : les femmes pourraient avoir plusieurs maris - Curioctopus.fr
x
L'Afrique du Sud s'ouvre à la polyandrie…
18 photos Abandonnés mais fascinants : 15 lieux où le temps a laissé une marque indélébile

L'Afrique du Sud s'ouvre à la polyandrie : les femmes pourraient avoir plusieurs maris

13 Juillet 2021 • Par Baptiste
1.841
Advertisement

Il existe de nombreux pays dans le monde où la polygamie est légale ou, même si elle est illégale, n'est pas pénalisée. Dans ces cas, un homme est autorisé à avoir plus d'une épouse, souvent en réponse à des préceptes religieux. Il est beaucoup plus rare, cependant, que l'inverse se produise, c'est-à-dire qu'une femme puisse se permettre d'avoir plusieurs maris.

Dans ces cas, on parle de polyandrie et, dans certains contextes, cette pratique est présente sous des formes clandestines, donc non légalisées mais tout aussi répandues. C'est le cas, par exemple, en Afrique du Sud, où une proposition de loi suscite de nombreux débats et protestations. De quoi s'agit-il ? Justement légaliser la possibilité pour les femmes d'avoir plus d'un mari.

via: CNN

Pourquoi les hommes peuvent-ils avoir plusieurs femmes et les femmes ne peuvent pas avoir plusieurs maris ? Partant de cette question, le gouvernement sud-africain - et plus particulièrement le ministère de l'intérieur - a rédigé un document (le Green Paper) qui vise à rendre les mariages encore plus inclusifs.

Dans l'État africain, non seulement la polygamie est déjà autorisée, mais les mariages entre personnes de même sexe le sont également. Au nom de l'égalité, de la liberté de choix et de la parité des droits, il est donc proposé aujourd'hui de légaliser la polyandrie. Si l'hypothèse était finalisée, une femme pourrait avoir plusieurs relations en même temps et décider, en toute autonomie, de se séparer d'un de ses maris si les choses ne vont pas bien entre eux.

La légalisation d'une pratique similaire en Afrique du Sud permettrait de sortir de la clandestinité de nombreuses femmes qui ont des relations multiples mais sont contraintes de les cacher parce qu'elles ne sont pas encore légales. En ce sens, plusieurs voix se sont élevées en faveur de la proposition, notamment parmi les militants des droits de l'homme.

image: Stocksnap

Sur le front conservateur, cependant, des protestations et des controverses virulentes ont été émises. Par exemple, l'homme d'affaires et personnalité de la télévision Musa Mseleku, polygame, est l'un des opposants les plus virulents à la polyandrie. "Cela va détruire la culture africaine, a-t-il commenté. Et les enfants de ces personnes ? Comment connaîtront-ils leur véritable identité ?"

Une femme ne peut pas assumer le rôle d'un homme, a-t-il poursuivi, c'est impensable." Le leader du parti chrétien-démocrate africain et le leader du parti islamique al-Jamah, Ganief Hendricks, sont du même avis : tous deux se sont attardés sur les problèmes éventuels des enfants nés dans des situations de polyandrie.

Il s'agit certainement d'une proposition inhabituelle et révolutionnaire, qui pourrait donner une avancée significative à l'égalité et à la parité de traitement et de droits. Et vous, qu'en pensez-vous ?

Tags: FemmesActualité
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci