Cette femme a embarqué sur trente vols sans billet ni document : elle a été qualifiée de "passagère clandestine en série" - Curioctopus.fr
x
Cette femme a embarqué sur trente vols…
Une école approuve le recours aux châtiments corporels : Si vous n'êtes jamais allé au Canada, 19 photos vous donneront un aperçu de ce pays unique

Cette femme a embarqué sur trente vols sans billet ni document : elle a été qualifiée de "passagère clandestine en série"

25 Mars 2021 • Par Baptiste
3.562
Advertisement

L'avion est un moyen de transport agréable et confortable, mais avec les différents contrôles, il faut beaucoup de temps et de patience avant de pouvoir s'installer dans le véhicule qui vous emmènera là où vous voulez aller.

Dans cette optique, l'histoire de la femme dont nous allons vous parler a de quoi susciter l'étonnement. On l'a surnommée "passagère clandestine en série" : cette femme de 69 ans a réussi à se faufiler sur 30 vols en l'espace de 19 ans. Le tout sans payer un seul centime pour un billet, et sans montrer ses vrais papiers !

via: Metro

Si vous ne connaissez pas l'histoire de Marilyn Hartman, sachez que son histoire est aussi improbable que surprenante, et qu'elle a de tristes implications. Commençons par dire que c'est Hartman elle-même qui a révélé au monde ses exploits, dans une interview publiée en 2021, dans laquelle elle déclarait que son "activité" illégale était terminée. Bien qu'elle soit déjà connue des services de police et qu'elle ait déjà eu des problèmes avec la justice, Marilyn a révélé des méthodes et des détails inconnus et plutôt choquants sur ce qu'elle faisait.

Ses premiers vols "gratuits" ont eu lieu en 2002 à Copenhague et à Paris, et ce depuis Chicago. Depuis lors, les voyages de cette femme sont devenus de plus en plus fréquents et l'ont conduite dans plusieurs villes des États-Unis et du monde entier. Étonnamment, Hartman n'a été arrêtée pour la première fois qu'en 2014. Après avoir été libérée, la femme a cependant continué à prendre l'avion sans billet, allant même jusqu'à utiliser l'identité d'autres personnes et collectionnant toute une série d'autres délits mineurs.

Advertisement

Seattle, Phoenix, Philadelphie, Atlanta, San Francisco et même Londres. La capitale britannique a été sa dernière destination en tant que passagère clandestine. Arrêtée puis libérée conditionnelle, Marilyn tentera à nouveau d'embarquer en octobre 2019 et 2021, mais sans succès, après une évasion de l'établissement de soins où elle vivait et après l'interview plus tôt évoquée.

Bien qu'elle se soit déclarée "retraitée", Hartman semblait jouer le même vieux scénario, ce qui a conduit à une nouvelle arrestation. D'après ce que la femme a dit en décrivant les détails de son activité clandestine, elle n'aurait jamais été capable de monter seule dans un avion. "Il y avait toujours quelqu'un qui me laissait passer, dit-elle, sans carte d'embarquement et au travers des lignes de sécurité."

"Je passais le processus de contrôle en suivant les gens, je me mêlais à la foule et je faisais semblant d'être avec les autres passagers au moment de l'embarquement." La santé mentale de la femme, connue dans les milieux de la sécurité aéroportuaire et arrêtée à plusieurs reprises pour diverses accusations, serait instable, et affectée par des troubles bipolaires. De fait, son comportement clandestin répété a été jugé comme étant compulsif et également lié à une enfance difficile.

Advertisement

C'est pourquoi, au-delà de l'étonnement que cette histoire peut susciter, il s'agit également d'une histoire plutôt triste, qui a mis en évidence des failles évidentes et persistantes dans les procédures de sécurité des aéroports américains, et pas seulement. Connaissiez-vous l'histoire de cette "passagère clandestine en série" ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci