Plus de burqa ni de niqab dans les lieux publics : la Suisse interdit le voile intégral par référendum - Curioctopus.fr
x
Plus de burqa ni de niqab dans les lieux…
Deux Catastrophes informatiques : 20 fois où les personnes ont eu beaucoup de mal avec la technologie

Plus de burqa ni de niqab dans les lieux publics : la Suisse interdit le voile intégral par référendum

11 Mars 2021 • Par Baptiste
3.771
Advertisement

Depuis des années et dans divers pays, la question de savoir si le voile islamique doit être porté en public dans les pays où ce culte n'est pas le principal est un sujet très débattu. Après un référendum remporté à une faible majorité de 51 %, à partir du 7 mars 2021, en Suisse aussi, la burqa ou le niqab ne peuvent plus être portés dans les lieux publics.

Le pays d'Europe centrale suit donc les traces de la France, de la Belgique et de l'Autriche et, après une consultation fortement souhaitée et soutenue par les forces politiques populistes conservatrices de droite, les femmes de religion musulmane devront, à quelques exceptions près, montrer leur visage chaque fois qu'elles seront en public.

via: Reuters

L'interdiction porte à la fois sur la burqa et le niqab, deux types de voile que l'on confond parfois à tort. Les deux couvrent pratiquement la totalité du visage d'une femme, bien que le niqab laisse les yeux découverts dans la plupart des cas. Quel que soit le type de voile choisi par les femmes musulmanes vivant en Suisse, le référendum en question signifie qu'elles ne pourront le porter que dans les lieux de culte et lors de certains événements "limités" liés à des coutumes typiques, comme le carnaval.

Outre les groupes les plus conservateurs, le "oui" a également été soutenu par divers mouvements féministes, musulmans libéraux et laïques, tous partageant une même vision : le voile intégral est considéré comme offensant et nuisible à la liberté personnelle des femmes contraintes de le porter.

Évidemment, étant donné l'urgence sanitaire liée au coronavirus, la législation exclut toutes les mesures utilisées pour se couvrir à des fins de sécurité ou de santé, y compris les masques. En Suisse, se couvrir d'un voile intégral était déjà interdit dans les cantons du Tessin et de Saint-Gall et, dans certains cas seulement, dans d'autres localités. Le résultat du vote étend maintenant l'interdiction à l'ensemble du pays, en accordant une importance particulière à tous les contextes de forte affluence tels que les transports publics, les rues, les stades, les zones commerciales.

 

Advertisement

Bien que le pourcentage de la population de confession musulmane en Suisse soit estimé à environ 5 %, ce qui fait qu'un très petit nombre de femmes portent ce type de voile, le référendum a eu une grande résonance dans l'opinion publique et dans la vie politique de l'État européen. Le gouvernement à la tête du pays s'était en effet prononcé contre l'interdiction, mais les résultats ont clairement montré des divisions très marquées entre les opinions des gens. Il y a en effet ceux qui accusent la consultation d'"islamophobie" et ceux qui la soutiennent comme étant essentielle pour les droits des femmes. Et vous, qu'en pensez-vous ?

 

Tags: SuisseActualité
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci