Ils l'ont pris pour un "fou", mais cet homme a réussi à vaincre le désert grâce à des techniques agricoles traditionnelles

Baptiste

13 Mars 2021

Ils l'ont pris pour un
Advertisement

Il y a des gens qui, par leurs "petites" actions quotidiennes, démontrent au monde qu'ils peuvent faire des choses énormes, pour eux-mêmes, pour ceux qui les entourent et pour l'environnement dans lequel ils vivent. Nous parlons de tous ces hommes et femmes qui, sans fanfare, se font remarquer en laissant une trace profonde.

Yacouba Sawadogo est l'un d'entre eux, c'est pourquoi nous voulons vous raconter son histoire. Bien plus qu'un simple agriculteur, cet homme africain a décidé de se consacrer entièrement à sauver sa terre d'un destin triste et inquiétant, pour ceux qui, comme lui, comptent sur cette terre pour vivre jour après jour. Qu'a-t-il fait de si mémorable ? Il a réussi à mettre un terme à la désertification, réussissant là où personne d'autre n'avait réussi.

via The Right Livelihood Foundation

Advertisement

Right Livelihood Foundation/Youtube

Ce n'est pas une nouvelle : le changement climatique et les activités humaines causent de plus en plus de dégâts à la planète qui nous accueille. Ce sont les zones les plus délicates et les plus précieuses qui en paient le prix, où il est urgent de contrer les effets négatifs de cette situation. Au Burkina Faso, notamment dans sa partie nord, le phénomène de désertification est assez inquiétant. Le sol se détériore lentement mais sûrement, devenant de plus en plus sec, érodé et donc improductif d'un point de vue agricole. Une situation grave qui est également liée à l'exploitation excessive de la terre, avec la culture et l'élevage.

 

Right Livelihood Foundation/Youtube

Malgré l'adoption de techniques et de mesures conçues ad hoc pour contrer le problème, rien ne semblait vraiment efficace. C'est à ce moment-là, dans les années 1980, que Yacouba, préoccupé par le sort de ses terres, a décidé de prendre les choses en main. Comment ? En recourant à ce qu'il savait faire : cultiver avec les techniques les plus simples et les plus traditionnelles.

 

Advertisement

Right Livelihood Foundation/Youtube

Les gens de sa communauté, au début, l'ont pris pour un "fou". Pourtant, Yacouba savait exactement ce qu'il faisait. Cet agriculteur a décidé qu'il travaillerait la terre selon les méthodes qui avaient été transmises de génération en génération. Cela semblait fou, et Sawadogo a été ridiculisé et moqué pour cela, mais la situation a changé au bout d'un moment.

 

Anthony Labouriaux/Wikimedia

Zaï et cordons pierreux : ce sont les deux techniques agricoles que Yacouba a décidé d'adopter pour lutter contre la désertification. Des méthodes simples et économiques, à la portée de tous, qui, grâce à des trous dans le sol et des structures spéciales créées pour permettre à l'eau, aux engrais et au fumier de pénétrer sous terre, ont commencé à porter leurs fruits.

 

Le Soleil dans la Main/Wikimedia - Not the actual photo

En quelques années, les choix de Sawadogo se sont avérés fructueux. Sa communauté ne l'a plus traité comme un visionnaire, mais a commencé à le respecter comme un héros.

Advertisement

MARIMOON/Facebook

En 2010, l'histoire de Yacouba a été révélée au monde entier grâce à un documentaire le mettant en scène et intitulé, non sans raison, "L'homme qui a arrêté le désert".

Connect4Climate/Facebook

Aujourd'hui, le travail de Yacouba est un véritable modèle vertueux d'agriculture alternative et de lutte contre les phénomènes les plus inquiétants qui menacent l'environnement dans diverses régions du monde. Un bel exemple de détermination, pour lequel nous adressons tous nos compliments !

 

Advertisement