Elle était harcelée parce qu'elle était passionnée par les insectes : à 8 ans, elle a déjà publié une étude scientifique - Curioctopus.fr
x
Elle était harcelée parce qu'elle…
Au Danemark, les enfants à la maternelle n'apprennent que l'alphabet : tout le reste du temps est laissé au jeu 18 chiens pris la patte dans le sac, qui ont affiché d'irrésistibles expressions de culpabilité

Elle était harcelée parce qu'elle était passionnée par les insectes : à 8 ans, elle a déjà publié une étude scientifique

09 Décembre 2020 • Par Baptiste
2.984
Advertisement

Parfois, les enfants peuvent être assez cruels envers leurs pairs. Nous le constatons chaque fois que nous sommes confrontés à des histoires d'intimidation, de harcèlement et de moquerie pour des caractéristiques, des habitudes et des passions qui ne conviennent manifestement pas à tout le monde et ne sont pas considérées comme "acceptables" par la meute.

Comme c'est le cas pour Sophia Spencer, une jeune Canadienne de 11 ans qui, depuis qu'elle a commencé à fréquenter l'école primaire, n'a malheureusement pas eu un instant de répit en raison de sa passion démesurée pour les insectes. Sophia a toujours aimé observer et étudier ces créatures, quelles qu'elles soient, et tout cela n'a pas été bien vu par ses camarades de classe. L'enfant, cependant, leur a donné une belle revanche.

via: NPR

La vie quotidienne de Sophia, tout comme celle de nombreux enfants et jeunes victimes de harcèlement, n'était en aucun cas facile à gérer. Ainsi, grâce à la position adoptée par sa mère qui, en 2016, a raconté au monde entier ce qui se passait, la communauté scientifique - et en particulier celle des entomologistes - lui a donné un coup de main, faisant d'elle la protagoniste de quelque chose de grand.

C'est nul autre que la Entomological Society of Canada qui est entrée en contact avec la petite passionnée d'insectes. À partir de ce moment, la petite a reçu des livres, des outils et des publications qui pourraient l'aider à cultiver son intérêt de la meilleure façon possible.

De tous, c'est l'entomologiste Morgan Jackson qui a réussi à mettre le plus en lumière l'histoire de Sophia. Avec le hashtag #BugsR4Girls ("les insectes sont pour les filles"), l'histoire a atteint des milliers d'internautes, et Jackson a décidé d'inviter la petite passionnée à être co-auteur - et donc à publier - une recherche sur la relation entre les réseaux sociaux et le monde des insectes.

Ainsi, à seulement 8 ans, Sophia est devenue un nom dans la communauté scientifique, et de nombreuses personnes du monde entier lui ont témoigné toute leur affection et leur soutien. "J'ai été ravie, a-t-elle déclaré, de voir d'autres filles étudier les insectes. Chacun peut suivre sa passion, il suffit de ne pas abandonner".

Advertisement

Et la jeune "carrière" de Sophia en tant qu'entomologiste ne fait que commencer, elle ne s'est certainement pas terminée avec cette seule recherche scientifique. La petite, en effet, est également devenue l'auteur d'un livre illustré, The Bug Girl, basé sur son histoire vraie, conçu et réalisé précisément pour motiver de nombreux jeunes comme elle à suivre sa passion pour les insectes - ou plus généralement toute passion - sans se soucier de ce que pensent les autres.

L'histoire de Sophia est vraiment une belle histoire qui motive. Quelles que soient nos orientations, il est toujours bon de les cultiver et de les améliorer. Cela peut être difficile, c'est vrai, mais cela en vaudra toujours la peine.

image: Amazon
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci