6 curiosités sur la vie à Sparte que nous racontent des aspects moins connus de cette ancienne civilisation guerrière - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
6 curiosités sur la vie à Sparte que…
17 photos si ennuyeuses qu'elles pourraient vous faire fermer les yeux pour garder votre calme 19 curieuses inventions du passé nous montrent les côtés les plus vintage et extravagants de la technologie

6 curiosités sur la vie à Sparte que nous racontent des aspects moins connus de cette ancienne civilisation guerrière

Par Baptiste
2.364
Advertisement

Que ce soit pour des raisons d'études, par passion pour le cinéma ou par simple curiosité, chacun d'entre nous s'est retrouvé à lire ou à entendre parler de Sparte. Rendue fascinante par des événements et des histoires à la frontière entre la réalité et la légende, elle fut l'un des poleis les plus célèbres de l'histoire ancienne, et c'est encore aujourd'hui une ville extrêmement fascinante en Grèce.

Devenue importante surtout pour la victoire dans la guerre du Péloponnèse et pour la conquête de tout le territoire grec à l'époque classique, Sparte conserve quelques curiosités dont les livres d'histoire ne parlent pas si souvent. Société, pratiques insolites et plutôt "en avance sur son temps", vie militaire : divers aspects de la vie quotidienne spartiate sont vraiment très intéressants. Découvrons-en quelques uns.

  • Deux rois régnaient à Sparte, et ils ne devaient pas se contredire. Tout le monde ne le sait peut-être pas, mais dans la ville, il y avait une diarchie, c'est-à-dire la présence de deux rois qui régnaient. La tradition est née d'Aristodème et de ses fils jumeaux, qui sont devenus les deux premiers rois de Sparte. D'une difficulté à choisir entre l'un ou l'autre des deux frères, est née l'une des plus solides coutumes spartiates. A partir de ce moment, en effet, l'organisation politique a voulu que deux rois, appartenant également à des dynasties différentes, soient à la tête de la ville pour garantir la stabilité de l'Etat. Les deux rois ne devaient pas se contredire et devaient accepter les propositions de l'autre en matière de stratégies et de décisions religieuses, politiques et judiciaires.
  • Les enfants spartiates étaient "baptisés" dans le vin plutôt que dans l'eau. Vous avez bien lu : les Spartiates avaient l'habitude d'"initier" les enfants dans le vin plutôt que dans l'eau. Ayant à tester la puissance des futurs guerriers spartiates dès leur plus jeune âge, il fallait plonger les petits dans le vin. Ceux d'entre eux qui réussissaient le test sans répercussions physiques étaient certainement nés pour faire partie de cette société.
  • Il suffisait de quelques simples bâtons de fer pour faire des achats en ville. Il n'y a pas de certitude absolue sur cette caractéristique spartiate, mais selon certaines découvertes archéologiques, il semblerait qu'il n'était pas nécessaire d'avoir des pièces pour payer. Les raisons en sont à la fois la facilité de trouver le matériau et sa résistance dans le temps, mais aussi le fait qu'il était certainement plus difficile à voler.
Advertisement
image: Needpix
  • Les maris ne pouvaient pas vivre avec leur femme avant l'âge de 30 ans. Lorsque l'on est au seuil du mariage, beaucoup de gens pensent au moment où, lorsque les projecteurs des festoiements sont éteints, on se réfugie avec son amoureux dans son nid d'amour. Certes, même les couples de Sparte avaient ce désir, mais tout le monde ne pouvait pas le réaliser. La raison doit être recherchée une fois de plus dans le rôle fondamental joué par l'armée. Les hommes, en effet, dès l'âge de 7 ans et en tant que partie intégrante des forces militaires, étaient obligés de rester dans les casernes jusqu'à ce qu'ils atteignent la trentième année de vie. Ce n'est qu'alors qu'ils étaient autorisés à aller vivre avec leurs femmes.
  • Les enfants étaient "recrutés" dès l'âge de 7 ans. Il n'était pas facile d'être un enfant dans l'ancienne Sparte. Recrutés dès l'âge de 7 ans, les petits étaient contraints de subir des épreuves militaires. Les combats physiques, les expériences dans le désert recouvertes d'un simple manteau et rien d'autre, les punitions exemplaires si elles ne devaient pas à la hauteur des attentes, sont quelques-unes des épreuves qu'ils subissaient pour prouver qu'ils étaient forts et pouvaient contribuer à l'expansion de Sparte.
  • Les femmes spartiates pouvaient s'entraîner en plein air sans porter de vêtements. Bien sûr, les femmes jouaient aussi un rôle fondamental dans la société spartiate. Bien que les années de luttes féministes étaient encore loin, les femmes de la ville jouissaient de nombreuses libertés, notamment celle de s'entraîner en plein air sans porter de vêtements. Souvent, la nudité peut être source d'embarras et, de nos jours, personne ne ferait jamais de sport sans vêtements. A Sparte, en revanche, ce n'était pas le cas. Et ce n'est pas par manque de décence ou par provocation, mais pour le simple fait que l'activité physique et un corps bien tonique étaient le signe d'une génération future forte. De fait, en tant que créatrices des nouvelles générations, les femmes devaient se maintenir en forme et se consacrer au sport. Faire des compétitions et s'entraîner en plein air, c'était prendre soin de son corps, mais aussi et surtout de sa santé.
Advertisement

Connaissiez-vous ces caractéristiques de la vie quotidienne des Spartiates ? Avez-vous déjà pensé que de telles choses pouvaient se produire ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci