Cette jeune Indigène a apporté un smartphone auprès de sa tribu pour montrer la vie dans la forêt amazonienne - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Cette jeune Indigène a apporté un…
Tout pour se faire remarquer : un homme se filme en train de prendre à mains nues le poisson le plus venimeux du monde La guerre des 100 000 ans entre les Néandertaliens et les Homo sapiens : on a retrouvé les traces d'un très long conflit

Cette jeune Indigène a apporté un smartphone auprès de sa tribu pour montrer la vie dans la forêt amazonienne

Par Baptiste
1.851
Advertisement

Dans un monde où la technologie est désormais présente et répandue dans tous les domaines de la vie quotidienne, il peut sembler étrange à beaucoup de gens de penser qu'il existe encore des réalités dans lesquelles un smartphone est une sorte d'objet semi-inconnu, une "merveille" électronique dont on peut se passer. Dans les endroits les plus reculés de la planète, où les communautés indigènes et traditionnelles ont toujours vécu, la technologie est tout sauf évidente, pour des raisons économiques mais aussi pour la nécessité de préserver la culture d'origine.

Cela est également vrai pour les Tatuyos, une population indigène de l'Amazonie colombienne. Dans cette communauté, il y a pourtant une personne qui, grâce à un téléphone de la dernière génération, a décidé de dépasser les barrières qui existent souvent en raison de la marginalisation de groupes comme le sien. Elle s'appelle Maira, et elle est une sorte d'"influenceuse" indigène.

Maira Godinho a 21 ans, et elle ne pourrait pas être plus fière de faire partie des Tatuyos, le "peuple céleste". Il est certain que prendre des photos et les publier sur les réseaux sociaux n'est pas une pratique que l'on associerait à une fille indigène. Pourtant, c'est ce que fait Maira, et en peu de temps, ses témoignages sur la vie tribale sont devenus très populaires dans toute la planète.

 

Valoriser et documenter la diversité : telle est l'intention première de Maira qui, smartphone en main, a décidé de montrer au monde la beauté de son peuple et de sa culture, un groupe ethnique qui - comme beaucoup d'autres - a souvent fait l'objet de discriminations, de critiques et de préjugés. Et, avec plus de 2 millions de followers, on peut dire que cette "influenceuse" indigène a réussi dans son intention.

 

Advertisement

Cunhaporanga - telle qu'elle est connue sur les réseaux sociaux - fait littéralement tomber les barrières, en montrant les lieux, les visages, les sourires et les activités de son peuple et en donnant à chacun un précieux aperçu de son mode de vie.

Diplômée du lycée et se consacrant à l'agriculture et à l'artisanat, Maira a réussi à obtenir l'aide de son frère pour installer une antenne parabolique grâce à laquelle elle peut se connecter à internet même dans les endroits reculés où elle vit, là où les téléphones portables n'ont généralement pas de réseau.

Sa vie relatée sur les réseaux montre ainsi un côté inhabituel, original et inattendu des réseaux sociaux, des plateformes qui ne sont pas toujours utilisées avec des intentions nobles et enrichissantes.

Advertisement
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci