Elle arrête de s'épiler et invite les femmes à faire de même : "J'ai accepté mon corps tel qu'il est"

Baptiste

06 Janvier 2023

Elle arrête de s'épiler et invite les femmes à faire de même :
Advertisement

Au fil du temps, l'accent mis sur le corps est devenu de plus en plus important. La société contemporaine est une société qui s'appuie presque entièrement sur l'extérieur, se concentrant de moins en moins sur l'intérieur. Nous nous arrêtons à la couverture sans examiner le véritable contenu du livre. Cela a également conduit à l'établissement de normes de beauté. C'est précisément dans ce contexte que les poils sur un corps féminin sont devenus tabous.

Cette artiste, au contraire, a choisi de normaliser le corps féminin dans son état naturel en laissant pousser ses poils, et a invité toutes les autres femmes à faire de même. 

via Playgroundweb

Advertisement

Elle s'appelle Esther Calixte-Bea, et c'est un mannequin et artiste de 25 ans connu sur les réseaux sociaux sous le pseudonyme de Queen Esie. Avant de changer radicalement de vie, en laissant pousser ses poils sur tout le corps, elle s'épilait constamment les moindres recoins afin de toujours paraître "parfaite" lors des séances de photos. Bien que, selon les normes contemporaines, cette pratique aurait dû la faire se sentir belle, elle se sentait de plus en plus mal à l'aise à chaque fois.

"Je sentais ma peau devenir de plus en plus rugueuse, je ne supportais plus de m'épiler. Je n'aimais surtout pas passer la majeure partie de mon temps à enlever les poils. J'ai choisi d'accepter ma beauté naturelle. Un jour, j'ai décidé, pour la première fois, d'aller à la plage telle que je suis. J'ai des poils dans presque chaque centimètre de mon corps, mais maintenant je me sens fière et libre !"

Tous les corps méritent d'être aimés et regardés, qu'ils soient poilus ou non. Les femmes doivent se sentir libres de faire ce choix sans répercussion. Par-dessus tout, elles doivent le faire en sachant que, quelle que soit la voie qu'elles empruntent, elles ne seront pas jugées.

"Mon objectif est d'inciter les femmes à s'accepter et de leur montrer qu'elles peuvent se rendre à un dîner de gala avec des poils sur la poitrine et sur les jambes, sans qu'elles se sentent fautives. C'est notre corps, nous décidons, pas la société". Un message révolutionnaire dont le seul but est l'acceptation de soi.

Les tendances conditionnent souvent notre mode de vie. Pensez-vous qu'elle a eu raison de réagir et de montrer sa beauté naturelle ?

Advertisement