Cet oiseau est moitié mâle et moitié femelle : une rareté fascinante de la nature - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Cet oiseau est moitié mâle et moitié…
Comment disposer les objets de la maison de manière satisfaisante : 20 photos pour mettre de l'ordre dans votre vie 18 bébés qui n'ont que quelques jours mais qui pourraient être pris pour des grands-parents

Cet oiseau est moitié mâle et moitié femelle : une rareté fascinante de la nature

Par Baptiste
1.205
Advertisement

La nature est un splendide réceptacle de merveilles et de particularités : nous ne cesserons jamais de nous émerveiller lorsque nous nous en rendons compte. Nous en avons la preuve chaque fois que nous sommes confrontés à des créatures et à des phénomènes qui font partie de notre planète et qui parviennent à dépasser l'ordinaire - déjà varié et plein de choses merveilleuses.

L'oiseau que nous allons vous présenter en est une curieuse et incroyable preuve. De quoi s'agit-il ? C'est un animal aux caractéristiques vraiment uniques, découvert par des chercheurs dans une réserve naturelle américaine. Quand ils l'ont vu, ils n'ont pas pu s'empêcher d'être stupéfaits : c'est à la fois un mâle et une femelle.

C'est un Cardinal à poitrine rose (Pheucticus ludovicianus), né avec des caractéristiques pour le moins spectaculaires. Sur la poitrine et sur la partie intérieure des ailes, il a les plumes aux tonalités typiquement des mâles et des femelles.

Comment une telle chose peut-elle se produire ? Il s'agit, comme l'expliquent les chercheurs de la Powdermill Nature Reserve (en Pennsylvanie), d'un cas de gynandromorphisme, une condition génétique rare typique de plusieurs animaux (jamais documentée sur les mammifères) qui donne à l'individu en question plusieurs ensembles d'ADN qui donnent lieu à la fusion des caractéristiques mâles et femelles.

Tout cela, chez l'oiseau que l'on trouve aux États-Unis, est particulièrement visible grâce au plumage jaune et brun typique des femelles, présent sur son côté gauche, et au plumage rose et noir, typiquement masculin, sur le côté droit. "Cela est spectaculaire - explique Annie Lindsay, responsable des activités de protection et de recherche dans la réserve - les couleurs de cet oiseau deviendront encore plus éclatantes au printemps, pendant la reproduction, de sorte que la frontière entre le côté mâle et le côté femelle sera encore plus évidente".

Selon Lindsay, elle n'a vu qu'un seul autre oiseau similaire, mais avec des caractéristiques moins marquées, il y a 15 ans, et en plus de 60 ans d'activité de la réserve, moins de 10 ont été recensés, ce qui confirme leur rareté. C'est pourquoi leur comportement et leurs habitudes ne sont pas faciles à étudier, à classer et à analyser. Contrairement aux hermaphrodites, qui présentent des mélanges des deux sexes, les gynandromorphes sont parfaitement divisés, complètement mâles d'un côté et complètement femelles de l'autre.

Bien qu'ils soient peu présents dans la nature, il n'en reste pas moins que la rencontre avec ce singulier cardinal a été un événement très positif pour les chercheurs de Pennsylvanie. Qui sait quand il arrivera d'en revoir un de près : en attendant, nous ne pouvons qu'être étonnés et enchantés de ce que la nature est capable de créer !

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci