La plus grande décharge de tous les temps a été transformée en une immense oasis verte : les déchets deviennent combustibles - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
La plus grande décharge de tous les…
Une rare orque blanche a été aperçue dans les eaux de l'Alaska : on pense qu'il n'y en a que cinq dans le monde 20 comportements d'animaux si absurdes et drôles qu'il est impossible de retenir un sourire

La plus grande décharge de tous les temps a été transformée en une immense oasis verte : les déchets deviennent combustibles

Par Baptiste
1.879
Advertisement

Il n'est jamais agréable d'observer une décharge ou une zone où, pendant des décennies, les tas de déchets augmentent de façon spectaculaire au point de représenter un véritable problème environnemental. On espère alors que tous les déchets disparaissent et qu'une pelouse verte et luxuriante apparaisse à la place, transformant les mauvaises odeurs et les déchets en un endroit agréable.

Quelque chose de ce genre, bien qu'incroyable, s'est produit pour de vrai, et précisément dans ce qui était considéré comme la plus grande décharge de tous les temps.

Nous sommes à New York, et précisément à Staten Island, l'île qui, de 1948 à 2001, a accueilli la décharge de Fresh Kills, une immense zone de stockage des déchets qui recueillait toutes les ordures de la Grosse Pomme. Inutile de s'attarder sur la négativité du lieu, une véritable "ville de déchets" aux odeurs nauséabondes et à l'apparence infernale. Mais aujourd'hui, le sort de Fresh Kills a radicalement changé.

La solution a été aussi radicale que particulière. L'intention des fonctionnaires de l'État et des organisations à but non lucratif qui ont promu la conversion de la décharge en un parc trois fois plus grand que Central Park était de donner un tout nouveau visage au lieu, et c'est ce qu'ils ont fait. Les déchets ont été enterrés, entassés et recouverts de bâches, puis utilisés comme "collines" sur lesquelles planter de l'herbe et desquels les vapeurs de méthane donnent de l'énergie pour alimenter les maisons, grâce à un réseau spécial de tuyaux.

Advertisement

Un projet pour le moins insolite et ambitieux, qui a commencé à porter ses fruits sur une période d'environ deux décennies. La décharge a officiellement fermé en 2001 et la réouverture en tant qu'immense parc urbain - le plus grand de New York - semble désormais assurée. Enterrer et planter de l'herbe : une opération majestueuse qui a mérité l'attention mondiale précisément à cause de ses particularités.

Observer les images avant et après de Fresh Kills s'est avéré être quelque chose de vraiment impressionnant, si l'on pense aussi à l'attention que les services responsables ont consacrée aux aspects hygiénico-sanitaires d'un territoire avec une "genèse" si particulière. Staten Island est un véritable exemple de reconversion fructueuse, un nouvel "écosystème" que personne, à l'époque de la colossale décharge, n'aurait jamais pensé voir naître.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci