Une étudiante a créé un film biodégradable à partir de déchets de poisson qui pourrait remplacer le plastique - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Une étudiante a créé un film biodégradable…
Ces photos inquiétantes montrent que la nature sait comment nous rendre petits et impuissants 13 photos du passé nous rappellent à quel point le monde était différent par rapport à ce que nous connaissons aujourd'hui

Une étudiante a créé un film biodégradable à partir de déchets de poisson qui pourrait remplacer le plastique

Par Baptiste
1.248
Advertisement

Depuis que le plastique a été introduit dans l'usage quotidien, il s'est progressivement hissé au rang de matériau non biodégradable le plus polluant jamais utilisé. L'utilisation et la consommation de plastiques dans la vie quotidienne, en particulier les emballages, est l'une des principales causes de pollution des mers, des océans, des rivières et des lacs. Est-il possible qu'il n'existe pas d'alternative viable et biodégradable au plastique ?

Lucy Hughes, une designer très talentueuse, a récemment remporté le prix James Dyson grâce à son invention ingénieuse : MarinaTex, un tissu aux caractéristiques similaires à celles du plastique, un véritable film transparent, compact et résistant qui peut être utilisé dans les emballages alimentaires et autres produits.

Sans produits chimiques, MarinaTex est compostable et se dégrade complètement dans la nature en six semaines environ !

Lucy Hughes, une brillante étudiante du Sussex, a eu cette brillante idée lorsqu'elle a visité une usine de transformation du poisson toute proche ; là, elle a découvert et analysé qu'il y avait trop de plastique dans le processus d'emballage, qui se retrouvait alors dans les océans ou les cours d'eau.

Lucy a décidé d'agir et, suite à cette visite, elle a fabriqué MarinaTex, un film biodégradable, résistant et compact créé à partir de déchets de poisson.

Advertisement

Bien sûr, il a fallu plus de 100 expérimentations pour que Lucy trouve la bonne composition pour ce nouveau matériau, mais le résultat final a été vraiment étonnant. Lucy a déclaré : "Les restes d'une seule morue de l'Atlantique suffisent à produire 1 400 sacs de nouveau matériel !"

Une invention qui pourrait donc ouvrir de nouveaux horizons dans les techniques d'emballage des produits et dans la réduction de l'utilisation du plastique dans l'environnement.

Source:
  • https://www.marinatex.co.uk/
  • https://www.theguardian.com/world/2019/sep/19/scaling-back-graduate-invents-plastic-alternative-from-fish-waste
  • https://www.smithsonianmag.com/innovation/bioplastic-made-from-fish-scales-just-won-james-dyson-award-180973550/
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci