Si vous voyez une lucane cerf-volant, ne la tuez pas : ce coléoptère aux mâchoires dentées est en danger d'extinction - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Si vous voyez une lucane cerf-volant,…
12 choses uniques qui ont été saisies par la caméra d'un téléphone Un garçon crée un vélo électrique en utilisant le moteur d'une machine à laver : il atteint 65 km/h

Si vous voyez une lucane cerf-volant, ne la tuez pas : ce coléoptère aux mâchoires dentées est en danger d'extinction

Par Baptiste
8.147
Advertisement

Si vous en voyez un, ou si vous tombez sur l'un d'entre eux à une distance assez proche, n'ayez pas trop peur, et surtout, ne le tuez pas : les lucanes cerf-volant sont certainement des insectes aux formes assez intimidantes et effrayantes au premier abord, et pourtant nous vous assurons qu'ils sont non seulement inoffensifs pour nous les humains, mais qu'ils jouent un rôle important dans l'écosystème qu'ils habitent habituellement. Pour cette raison et d'autres encore, ne les traitez pas comme des insectes ordinaires.

Le lucane cerf-volant (Lucanus cervus) peuple généralement les milieux urbains et les bois de feuillus pendant la période estivale, après une longue période de stade larvaire en automne et en hiver. Le lucane cerf-volant est considéré comme le plus grand coléoptère de la zone européenne, facilement reconnaissable par sa forme, son vol lent et plutôt bruyant et les fameuses mâchoires dentées.

Les mâles et les femelles des cerfs volants ont ces mâchoires dentées qui les rendent particulièrement caractéristiques ; les mâles les ont plus prononcées que les femelles, car ils les utilisent souvent pour rivaliser avec les autres mâles de leur espèce ; toujours pour ce qui concerne ces individus, ils peuvent atteindre même 8 cm de longueur.

Advertisement

Les lucanes cerf-volant sont non seulement inoffensifs pour l'homme, mais aussi utiles pour l'écosystème ; lorsqu'ils sont encore à l'état larvaire, ils mangent le bois en décomposition, produisant ainsi un humus riche en nombreuses substances nutritives ; une fois arrivés au stade adulte, en été, les lucanes mangent principalement des substances sucrées, comme par exemple la sève des arbres fruitiers.

C'est précisément parce que leur habitat naturel est très souvent celui de forêts de feuillus que la déforestation et l'augmentation des activités humaines font courir à ce coléoptère un risque d'extinction. Il est donc essentiel de ne pas compromettre le processus naturel de décomposition du bois des arbres forestiers : c'est une nourriture riche en nutriments pour le lucane cerf-volant.

En dépit de son apparence et de ses mâchoires prononcées, la prochaine fois que vous en rencontrerez un, ne le repoussez pas, et surtout, ne le tuez pas : il est extraordinairement précieux pour les processus naturels de l'écosystème dans lequel ils vivent en contribuant à le maintenir luxuriant.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci