L'histoire des personnes transgenres dans le Far West qui n'est presque jamais racontée dans les livres scolaires - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
L'histoire des personnes transgenres…
18 photos qui ont besoin d'un regard en plus pour être appréciées 15 chiens qui ont essayé de se cacher aux yeux de leurs maîtres mais qui n'ont réussi qu'à les faire rire

L'histoire des personnes transgenres dans le Far West qui n'est presque jamais racontée dans les livres scolaires

Par Baptiste
1.593
Advertisement

La conquête du Far West est dans l'imaginaire collectif un affrontement entre colonisateurs et colonisés, un voyage aride vers des lieux inexplorés où construire une société à partir de rien, avec ses propres lois, souvent en fort contraste avec celles en vigueur en Orient. Dans les films et les bandes dessinées qui se déroulent dans le Far West, les hommes sont presque toujours les protagonistes : à cheval, avec leurs chapeaux et leurs bottes en cuir toujours prêts à affirmer leur courage. Mais en étudiant l'histoire de la conquête des États occidentaux, il apparaît qu'il n'était pas si rare que les hommes les plus craints de la ville, connus pour leur cruauté ou leur ingéniosité, soient en réalité des femmes.

image: Minnesota Historical Society

Avec la découverte des premières mines d'or, le West a très vite attiré une attention incroyable. Peu avant, ce territoire n'était considéré que comme de simples terres, puis il est devenu le rêve de beaucoup de personnes qui ont imaginé une nouvelle vie, plus digne que celle que l'Est leur avait donnée, un endroit où ils pouvaient écrire de nouvelles lois, construire de nouvelles villes et vivre libres d'être ce qu'elles voulaient.

Outre les bandits, les colons, les mineurs et les chercheurs d'or, les personnes qui s'identifiaient au sexe opposé à celui déclaré à la naissance voyaient également dans le West un lieu où elles pouvaient vivre une nouvelle vie.

L'une des histoires les plus célèbres à ce sujet est celle de Harry Allen, un redoutable voleur errant qui a été libéré de prison à plusieurs reprises après avoir renoncé à son identité de femme.

Advertisement
image: Wikimedia

L'historien américain Peter Boag, enquêtant sur la période de la conquête du Far West, a été déconcerté par le nombre de personnes dans l'histoire qui ont déclaré une identité différente. Selon Boag, ce n'est pas que dans le West il y avait une mentalité plus ouverte envers les transgenres, mais simplement que le grand nombre de personnes qui avaient décidé de vivre comme ils se sentaient incitaient de plus en plus de personnes à faire de même.

image: Wikimedia

L'histoire de Harry Allen est la plus connue parmi celles des femmes du West qui ont commencé à mener une vie d'homme, réussissant dans la plupart des cas à dissimuler leur identité pour le reste de leur vie, comme cela est arrivé à Sammy Williams, un bûcheron du Montana que le croque-mort en charge de ses funérailles a découvert être une femme.

L'existence des personnes transgenres dans le Far West est aujourd'hui racontée par le Museum of Trans History & Art – MOTHA.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci