Le Maroc est l'endroit le plus dangereux de l'histoire de la Terre : dans l'Antiquité, il accueillait d'énormes prédateurs carnivores - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Le Maroc est l'endroit le plus dangereux…
L'expérience de cette enseignante montre clairement ce que cela signifie de ne pas se laver les mains et de toucher ensuite le pain 20 animaux de compagnie qui, d'un seul coup d'œil, ont fait fondre le cœur de leurs maîtres

Le Maroc est l'endroit le plus dangereux de l'histoire de la Terre : dans l'Antiquité, il accueillait d'énormes prédateurs carnivores

Par Baptiste
1.976
Advertisement

Lorsque nous pensons à un endroit inhospitalier, nous pensons souvent à un désert aride, ou peut-être à une immense étendue de glace, ou à un fond océanique très profond. Certes, ce ne sont pas des endroits où nous pouvons facilement survivre, mais, avec les précautions nécessaires, il y a peut-être un peu d'espoir.

Il existe cependant un coin du monde qui, selon l'étude singulière dont nous allons vous parler, est candidat à être classé comme "le plus dangereux" dans l'histoire de notre Planète. Un endroit incroyablement inhospitalier, à tel point qu'aucun d'entre nous, si nous pouvions remonter le temps, ne pourrait y survivre.

image: Zookeys

Parmi les endroits les moins idylliques et les plus dangereux pour l'humanité, nous avons mentionné le désert. En effet, cet endroit est situé juste au bord de ce qui est la plus grande étendue de désert chaud sur Terre : le Sahara. Pour être précis, nous parlons de la région des Kem Kem, située dans le sud-est du Maroc, caractérisée par des formations géologiques où d'innombrables fossiles de dinosaures, de crocodiles, de ptérosaures et de nombreux autres prédateurs de vertébrés ont été retrouvés.

Il n'est donc pas difficile de deviner la raison de la primauté que les paléontologues ont attribuée aux Kem Kem. Ici, dans les temps anciens, il y avait une quantité vraiment exceptionnelle de grands prédateurs carnivores, qui n'auraient laissé aucune chance à toute personne malheureuse qui s'y serait retrouvée.

La prévalence des carnivores géants trouvés grâce aux fossiles aux Kem Kem est une caractéristique que l'on ne trouve nulle part ailleurs dans le monde, ni dans aucun autre écosystème terrestre. C'est pourquoi, selon les chercheurs de l'Université de Detroit Mercy, c'était sans doute l'endroit le plus dangereux de l'histoire de notre planète. Bien que les Kem Kem étaient déjà connus de la science, les preuves fossiles (remontant à la fin du Crétacé) proviennent de recherches plus approfondies menées sur la fascinante et inquiétante zone africaine.

Advertisement
image: Zookeys

Malheureusement, au fil des ans, l'abondance remarquable des restes fossiles du Kem Kem a également fait l'objet de pillages, qui ont vu les précieux restes de nombreux dinosaures enlevés puis dispersés dans des collections privées. Cependant, malgré l'absence d'un tableau complet et original, l'incroyable prévalence des grands prédateurs carnivores sur les herbivores dans cette région a toujours été remarquée par les experts. Et, comme si les redoutables créatures terrestres ne suffisaient pas, le vaste réseau fluvial des Kem Kem, toujours selon ce qui a été découvert, aurait accueilli des créatures aquatiques vraiment terrifiantes, dont d'énormes poissons aux dents à faire frémir de peur. L'onchopristis en est un exemple.

En bref : l'étude menée sur le Kem Kem et son inquiétante primauté nous permet d'aborder un aspect très intéressant et incroyable de l'histoire ancienne de la Terre : personne n'aurait jamais voulu s'y retrouver... mais cela n'en reste pas moins fascinant !

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci