Ses abeilles n'avaient pas produit autant de miel depuis 20 ans : la cause, l'absence d'homme et la réduction de la pollution - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Ses abeilles n'avaient pas produit autant…
Aménager sa maison avec des palettes : 16 idées originales dont s'inspirer pour créer de superbes meubles en bois Un photographe immortalise la vie sauvage des forêts finlandaises : ses photos renferment un monde magique

Ses abeilles n'avaient pas produit autant de miel depuis 20 ans : la cause, l'absence d'homme et la réduction de la pollution

Par Baptiste
16.457
Advertisement

Pierre Stéphane, apiculteur basé à Lichtenberg, une commune française proche du Parc naturel régional des Vosges du Nord, n'avait jamais vu une production de miel aussi abondante de la part de ses abeilles : "En 20 ans, mes abeilles n'ont jamais produit autant de miel" s'étonne l'apiculteur. Pierre ne s'attendait pas à une telle surprise et suppose que cela pourrait avoir un rapport avec le confinement général qui touche de nombreuses nations dans le monde entier en raison de l'épidémie de coronavirus.

En 20 ans d'activité, Pierre Stéphane n'avait jamais rien vu de tel : 4 kg de miel par jour ! Selon l'apiculteur, un tel phénomène pourrait être dû à deux raisons principales. Il est certain qu'une moindre activité humaine a en général contribué à déterminer des conditions plus favorables pour les abeilles : l'activité forestière a été complètement suspendue, l'absence de tronçonneuses et de bûcherons a rendu l'environnement plus calme et de nombreux touristes ont été contraints d'abandonner leurs promenades. Il n'y a plus de circulation et les abeilles peuvent se nourrir du nectar des fleurs en toute tranquillité : aubépine, pissenlit et tous les arbres fruitiers deviennent leur "proie" naturelle.

L'agriculture est également assez réduite et grâce au climat favorable de cette année 2020, les abeilles trouvent les meilleures conditions de vie possibles. "L'année dernière, nous avons eu un printemps long et froid, de la pluie et du gel, puis il a fait trop chaud et il y a eu une sécheresse. Cette année, nous avons du soleil, de bonnes températures... Si nous avions un peu plus de pluie, ce serait idéal" a commenté l'apiculteur français.

Pierre avait été découragé en 2019 par la faible production et les conditions météorologiques, mais en 2020, il assiste à une véritable renaissance, ce qui est de bon augure.

Advertisement

Un printemps 2020 qui a apporté un souffle d'air frais et de vie, du moins dans le monde naturel, si l'on exclut la persistance du redoutable Covid-19 qui effraie les êtres humains. En bref, plus de tranquillité et moins de pollution ont certainement amélioré les conditions de vie des abeilles et leur production de miel a été positivement affectée. Pierre est très heureux de vendre son miel biologique très recherché, surtout dans une période comme celle que nous vivons, où les produits locaux et biologiques sont encore plus prisés. Cependant, Pierre ne veut pas augmenter ses prix : pour moins de 10 euros, on peut acheter son miel "Les abeilles de Corentin", un nom qu'il a choisi pour honorer son fils, Corentin, décédé à seulement 11 ans des suites d'un grave handicap.  

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci