Coronavirus : la mère et la fille fabriquent des masques "artistiques" qui mêlent les couleurs et les symboles du Pérou - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Coronavirus : la mère et la fille fabriquent…
Pendant le confinement, certaines personnes ont créé des couchettes au crochet incroyablement détaillées pour leurs chats Le roselin, ce charmant petit oiseau de l'Himalaya qui semble coloré avec un feutre rose

Coronavirus : la mère et la fille fabriquent des masques "artistiques" qui mêlent les couleurs et les symboles du Pérou

Par Baptiste
1.489
Advertisement

Même au Pérou, tout est fait pour prendre des précautions, se protéger soi-même et protéger les autres du coronavirus en portant des masques de protection. Beaucoup de ces masques, surtout chirurgicaux ou pharmaceutiques, paraissent monochromes et peu "attrayants", malgré leur caractère indispensable avant que l'on découvre un traitement approprié ou un vaccin contre le Covid-19.

via: Libera

Ainsi, Gaudencia Yupari Quispe de Sarhua et sa fille ont décidé d'apporter leur touche personnelle aux masques qu'elles fabriquent grâce à leur maîtrise de l'art textile. Et les motifs et les tissus que la mère et la fille ont créés sont vraiment splendides : les tissages, les fils et les couleurs s'entremêlent pour donner à ces dispositifs essentiels de sécurité une touche de mode et d'imagination qui rappelle les symboles du Pérou, le pays d'Amérique du Sud où elles vivent.

Les couleurs, les symboles et l'art textile de Gaudencia se mélangent pour rendre hommage à la culture péruvienne. Gaudencia et sa fille disent que les masques artistiques produits sont de plus en plus prisés, à un prix modeste et bon marché pour tout le monde.

Un bon moyen de continuer à diffuser l'art textile, très développé et caractéristique du pays sud-américain, avec les besoins de la société et de la santé commune.

Advertisement

Gaudencia Yupari est ravi du succès que connaissent ses masques, et si nous vivions au Pérou, nous les aurions sûrement achetés sur le champ !

De très bonnes artistes du tissu !

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci