Un fermier adopte un ourson orphelin : il était allé jusqu'à son village à la recherche de nourriture - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Un fermier adopte un ourson orphelin…
Le roselin, ce charmant petit oiseau de l'Himalaya qui semble coloré avec un feutre rose Coronavirus : un restaurant construit de petites serres pour accueillir ses clients tout en respectant la distanciation physique

Un fermier adopte un ourson orphelin : il était allé jusqu'à son village à la recherche de nourriture

Par Baptiste
1.362
Advertisement

De nos jours, de nombreuses personnes passionnées par ce qu'on appelle les "animaux exotiques" achètent des animaux de compagnie que l'on n'aurait autrefois jamais imaginé déranger dans leur habitat, pour les faire atterrir dans la cage d'un appartement quelconque (hélas !). Si dans le passé nous demandions à maman et papa de nous acheter un chien, un chat ou tout au plus un perroquet, aujourd'hui il semble "normal" de s'occuper d'un python, d'un caméléon ou d'un loup. Mais les protagonistes de cette histoire sont allés un peu plus loin. Dans un village de Biélorussie, à Borisovskij rajon, un ourson solitaire en quête de nourriture a été "adopté" par le fermier qui l'a trouvé devant lui.

Trop petit pour être accepté par un zoo et bien trop jeune pour survivre seul, sans mère, dans la nature. Si Nikolaï Vassilievitch Terletsky ne l'avait pas emmené avec lui, le petit ours aurait sûrement connu un sort différent et moins rose.

Le photographe biélorusse Sergey Plytkevich nous a enchanté avec les images tendres de l'ourson : il ressemble à un gros nounours qui veut jouer et dormir, comme tous les petits animaux.

Advertisement

Il est certain que le petit ours deviendra un adulte difficile à domestiquer et à adopter, mais pour l'instant nous sommes vraiment heureux que des personnes de cœur aient réussi à intercepter son chemin et son besoin de nourriture. Tout seul, il n'aurait probablement pas survécu.

Le fermier qui a décidé de l'accueillir n'avait pas de nombreuses options devant lui : il aurait pu lui offrir un abri – suffisamment de nourriture et de repos pour se remettre – ou il aurait pu le renvoyer dans les bois, avec de fortes chances que le petit ne survive pas.

Il a choisi la première solution, heureusement !

Advertisement

L'adorable ourson était épuisé et une fois arrivé chez les Terletsky, il a décidé de faire une sieste.

Les ours bruns sont assez rares en Biélorussie et, pour cette raison, ils figurent sur la liste des espèces menacées. Terletsky a contacté toutes les autorités possibles et imaginables lorsqu'il s'est retrouvé chez lui avec un ourson, mais la réponse de l'autre côté du téléphone était toujours la même : soit il devait le renvoyer dans les bois, soit il pouvait le garder et le laisser dormir chez lui.

Pendant deux jours, ils ont cherché des empreintes de pas qui pourraient révéler la présence de la mère dans les environs et dans les forêts avoisinantes, mais il n'y avait aucun indice de ce type.

Advertisement

Aujourd'hui, Terletsky envisage de construire un énorme enclot pour garder le petit Vasilisa et peut-être de réserver une zone spéciale pour pouvoir observer l'ours.

Ce qui est certain, c'est que l'ourson orphelin a trouvé un abri et des personnes compétentes prêtes à s'occuper de lui comme il faut.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci