Coronavirus : en Bulgarie, les députés et les ministres renoncent à leur salaire et en font don au système de santé - Curioctopus.fr
x
Coronavirus : en Bulgarie, les députés…
Fender offre des cours en ligne de guitare, de basse et de ukulélé gratuits pour qui est confiné à la maison

Coronavirus : en Bulgarie, les députés et les ministres renoncent à leur salaire et en font don au système de santé

10 Avril 2020 • Par Baptiste
3.712
Advertisement

Ce que le monde entier traverse, en raison de la pandémie de coronavirus, est une période particulièrement difficile, l'une des plus difficiles jamais vécues. Dans de nombreux pays, les activités sont bloquées pour prévenir d'autres infections et victimes, tandis que les systèmes de santé souffrent sous le poids de l'urgence et des nombreuses personnes nécessiteuses d'un traitement.

Selon la richesse des différentes nations, il y a ceux qui souffrent plus ou moins de cette pandémie, et les gestes de générosité absolue ne manquent pas. En Bulgarie, une action hautement symbolique et significative a été menée par le gouvernement du pays : les députés et les ministres ont en effet décidé de renoncer à leurs salaires et de les reverser directement au système de santé national.

Un geste de solidarité dont la valeur est estimée à environ 740 000 euros, une somme considérable qui apportera certainement un soutien important, dans l'un des pays les plus pauvres de l'Union européenne.

La proposition a été approuvée à l'unanimité par le Parlement le lundi 6 avril 2020, et prévoit la renonciation au salaire, pour les membres du gouvernement et du Parlement, à partir du 1er avril. L'argent ira entièrement aux organismes sanitaires qui luttent contre l'épidémie de Covid-19, alors que dans cet état d'Europe de l'Est, l'état d'urgence a été déclaré et des mesures de confinement ont été introduites.

Malgré le fait qu'en Bulgarie, le nombre d'infections et de victimes du coronavirus semble toujours être inférieur à celui des autres pays du vieux continent, une telle mesure est un bon moyen pour soulager les structures de soins, en difficulté comme de nombreux autres pays.

Advertisement
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci