x
Malgré les hôtels vides, les sans-abri…
Incivilité et coronavirus : les gants et les masques jetés au sol risquent de polluer encore plus la planète Coronavirus, le ciel de l'Europe se vide : près de 27 000 vols de moins qu'en 2019

Malgré les hôtels vides, les sans-abri de Las Vegas dorment dans un parking avec des espaces délimités

19 Avril 2020 • Par Baptiste
3.729
Advertisement

La pandémie de coronavirus, en plus de causer des souffrances et des douleurs à de nombreuses personnes qui ont été touchées par elle, aggrave malheureusement les conditions de vie des femmes et des hommes qui, dans des conditions normales, ne mènent certainement pas une existence simple. En effet, rester chez soi est impossible pour beaucoup de gens, car ils n'ont pas de maison.

Tant de sans-abri, partout dans le monde, risquent d'être littéralement oubliés, dans une situation d'urgence sans précédent qui les rend encore plus vulnérables. Parmi les nombreuses manifestations de solidarité dont nous sommes témoins, nous sommes malheureusement confrontés à des scènes que nous ne voulons vraiment pas voir. Comme celle documentée à Las Vegas, où des sans-abri ont été traités de manière déplorable en raison de la "distanciation sociale".

via: Time

Dans une des villes des États-Unis où l'offre hôtelière est la plus importante, des dizaines de sans-abri ont été contraints de dormir à même le sol dans un parking, séparés par des lignes blanches tracées spécifiquement pour marquer l'espace de chacun.

Les images laissent perplexes : après la fermeture d'un centre d'accueil pour une contagion de Covid-19, les hôtes ont été transférés dans le sordide espace asphalté, où chacun s'est vu "attribuer" un espace de vie (pour ainsi dire). Bien que la municipalité de Las Vegas ait souligné plus tard qu'il s'agissait d'une situation d'urgence temporaire, mais nécessaire pour respecter les distances sociales pour la pandémie, plus de 200 personnes ont dû dormir dans ce parking, alors que de nombreux hôtels de la ville sont vides en raison de l'écroulement du tourisme.

image: Pxhere

Un nouveau refuge pour les sans-abri devrait être prêt dans quelques jours. En attendant, on se demande pourquoi il n'a pas été possible d'offrir une solution immédiate plus décente à tant de personnes qui ne méritent pas de vivre d'une manière encore plus triste et humiliante que d'habitude.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci