Les scientifiques découvrent un nouveau phénomène naturel : les tremblements de terre déclenchés par les tempêtes - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Les scientifiques découvrent un nouveau…
Le poisson spatule chinois a été officiellement déclaré éteint Chaleur record en Norvège : les températures ont atteint 18 degrés en janvier 2020

Les scientifiques découvrent un nouveau phénomène naturel : les tremblements de terre déclenchés par les tempêtes

Par Baptiste
2.594
Advertisement

Quel est le rapport entre les tempêtes et les tremblements de terre ? Il s'agit certainement d'événements naturels qui inspirent la peur et peuvent causer de graves dommages aux personnes et aux villes, mais les scientifiques ont récemment trouvé un lien très différent. On a récemment découvert que les tremblements de terre peuvent être la conséquence de cyclones et d'ouragans sur les côtes des continents. 

image: pxfuel

Selon les études menées par Wenyuan Fan de l'Université d'État de Floride, certains événements sismiques enregistrés entre 2006 et 2015 peuvent être attribués aux ouragans et cyclones qui ont frappé la côte continentale.

Il s'agit de séismes de basse fréquence, qui peuvent atteindre une magnitude maximale de 3,5, mais qui révèlent tout de même un événement naturel jamais étudié auparavant. La découverte a été faite presque par hasard lorsque, en analysant les données sismiques recueillies par le réseau de capteurs disséminés dans tous les États-Unis, le chercheur a identifié un groupe de phénomènes sismiques aux caractéristiques particulières qui se produisent presque de façon saisonnière.

En particulier, on a enregistré des séismes de faible intensité à partir de la fin de l'été, lorsque le territoire américain est souvent frappé par de violents ouragans et cyclones.

D'où l'explication de cette corrélation inhabituelle entre les tremblements de terre et les tempêtes atmosphériques : ces dernières peuvent générer des ondes sismiques au fond des océans, suffisamment puissantes pour générer des séismes perceptibles dans un appartement surélevé. Depuis le fond de l'océan, en effet, les perturbations peuvent se propager sur des milliers de kilomètres, jusqu'à atteindre la terre ferme.

image: Z22/Wikimedia

Cependant, toutes les tempêtes ne génèrent pas des tremblements de terre : certaines conditions doivent être remplies. Par exemple, nous savons que les tremblements de terre sont principalement générés lorsque la plaque continentale (la partie submergée d'un continent) est très grande, de sorte que les ondes sismiques peuvent accumuler de l'énergie avant de la libérer. De plus, les chercheurs ont observé que ces séismes particuliers sont plus facilement générés en correspondance des reliefs océaniques, sur lesquels les vagues générées par la tempête peuvent transférer de l'énergie.

Ce type d'événement a été nommé stormquake en anglais, et les chercheurs espèrent maintenant découvrir d'autres caractéristiques des études menées dans d'autres disciplines.

Une découverte qui élargit nos connaissances sur les tremblements de terre et les phénomènes naturels en général et sur la façon dont ceux-ci peuvent s'influencer mutuellement.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci