La châtelaine : l'objet que les maîtresses de maison du 19e siècle portaient à la taille - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
La châtelaine : l'objet que les maîtresses…
La cathédrale végétale : la majestueuse œuvre d'architecture naturelle créée par un artiste italien Un koala désespéré grimpe sur le vélo d'une femme pour boire à sa gourde : le thermomètre atteint 40°

La châtelaine : l'objet que les maîtresses de maison du 19e siècle portaient à la taille

Par Baptiste
12.697
Advertisement

Chez les femmes du 19e siècle, l'utilisation d'un objet dont l'utilité aujourd'hui ne se devine pas était très répandue. Les propriétaires ou les gouvernantes, dans le cas des familles nobles, avaient l'habitude de donner vie à ce qui, à première vue, pouvait sembler être un simple bijou : une broche avec de nombreuses chaînes se terminant par divers objets ou des étuis portant des objets. C'était une châtelaine, une sorte de petit couteau suisse pour femmes, grâce auquel les femmes pouvaient garder à portée de main tout ce qu'elles utilisaient le plus souvent dans la journée.

Le terme châtelaine vient du mot désignant l'épouse du propriétaire d'un château : c'est souvent la maîtresse de maison ou la gouvernante qui la portait.

Cet accessoire permettait d'avoir à portée de main tout ce que la femme utilisait le plus fréquemment dans la journée, ou ce qu'elle devait garder avec soin pour ne pas le perdre : ciseaux, aiguille et fil, feuilles de papier roulées pour écrire des notes à la volée, un flacon de parfum, des miroirs, un canif, des allumettes ou des sels pour remédier aux évanouissements fréquents - souvent fictifs ou causés par le corset trop serré.

Les femmes qui possédaient cet accessoire se positionnaient plus haut dans la hiérarchie de la maison : lorsque c'était la femme du propriétaire de la maison qui le portait, c'était elle qui gouvernait les servantes et qui s'occupait de la bonne gestion de la maison. Dans certains cas, cependant, la châtelaine était portée par la servante que la famille choisissait pour diriger toutes les autres servantes.

C'était un objet qui symbolisait un pouvoir : les chaînes étaient souvent aussi attachées à des clés de placard, à des armoires ou à des pièces auxquelles peu de gens pouvaient avoir accès, et cela signifiait souvent connaître des faits secrets que peu d'autres savaient, et garder la discrétion.

Advertisement

La châtelaine n'était donc pas exclusivement un accessoire de beauté, bien qu'elle le soit devenue un au fil du temps : des artisans qualifiés ont réalisé des châtelaines aux formes extravagantes et insolites, comme celle-ci en forme de pieuvre.

Une mode d'antan qui, comme souvent, en dit long sur les coutumes et les traditions de l'époque !

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci