Qui a des frissons et la chair de poule en écoutant de la musique a un cerveau différent des autres : la science le confirme - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Qui a des frissons et la chair de poule…
L'équipe nationale allemande ne jouera plus dans les pays où les femmes sont victimes de discrimination et ne peuvent pas aller au stade Des choses bizarres se passent dans les transports en commun : 15 photos hilarantes de personnes extravagantes dans le tram, métro et bus

Qui a des frissons et la chair de poule en écoutant de la musique a un cerveau différent des autres : la science le confirme

2.674
Advertisement

La musique est intimement liée à la nature humaine : si l'on veut considérer la "musique" comme un simple son rythmique, on peut dire que la première musique que l'on écoute est celle du cœur de la mère qui pulse dans son ventre, une véritable symphonie pour les oreilles de l'enfant.

Il n'est pas rare de s'enthousiasmer pour une chanson, de changer d'humeur ou d'être complètement absorbé par une musique particulièrement agréable. Parfois, on peut même vivre des sensations fortes.

Et vous, avez-vous déjà vécu des sensations fortes ? Si oui, voici pourquoi les chercheurs pensent que vous avez un cerveau très "spécial".

image: pexels

Des chercheurs de l'Université de Californie du Sud ont découvert qu'il n'est pas si commun d'avoir des frissons provoqués par la musique : seulement 50% des personnes auraient des réactions "musicales" telles que des frissons, des nœuds dans la gorge et la chair de poule.

Mais ce qui est vraiment curieux, c'est que les gens qui ont ce genre de réaction ont un cerveau très différent de ceux qui n'en ont pas du tout.

Des chercheurs californiens ont soumis des volontaires à l'imagerie par résonance magnétique qui ont déclaré avoir eu l'une des réactions décrites ci-dessus en écoutant de la musique. L'IRM a montré que leur cerveau contient plus de fibres qui relient le cortex auditif aux zones du cerveau qui traitent les émotions, ce qui permet aux deux composantes du cerveau de communiquer plus efficacement.

Les effets de la musique sur le corps humain ont interpellé les chercheurs de tous âges. Bien que nous sachions maintenant ce qui se cache derrière frisson – des connexions plus fibreuses entre les zones du cerveau – les scientifiques ne comprennent toujours pas le but d'une telle réaction.

Quoi qu'il en soit, les personnes qui vivent des émotions intenses et des sensations fortes en écoutant de la musique peuvent être considérées comme "spéciales" : une autre étude a observé que ces personnes sont également plus ouvertes à de nouvelles expériences, ont un niveau plus élevé d'intelligence, de créativité et de curiosité.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci