Une intelligence supérieure à la moyenne peut être liée à des risques accrus de troubles mentaux, selon une étude - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Une intelligence supérieure à la moyenne…
Ces deux entrepreneurs créent un faux cuir écologique durable dérivé des propriétés du cactus mexicain Les couples qui publient leurs photos sur les réseaux sociaux pourraient être plus incertains : parole d'une psychologue

Une intelligence supérieure à la moyenne peut être liée à des risques accrus de troubles mentaux, selon une étude

2.292
Advertisement

Qui a dit qu'être génial ou plus intelligent que la moyenne est toujours une bonne chose ? Il suffit de regarder autour de soi pour se rendre compte que, souvent, le mot "génie" s'associe aussi à de nombreux problèmes.

Sociopathie, dépression, manie, petits ou grands gestes portés à l'exaspération : une personne d'une grande intelligence est-elle vraiment plus encline à tout cela, comme les scénaristes, les écrivains et les réalisateurs veulent souvent nous le faire croire dans les fictions ?

Quelques réponses intéressantes peuvent être trouvées dans l'étude dont nous allons vous parler, qui s'est concentrée sur l'examen des personnes au QI élevé, analysées sur la base de leurs caractéristiques psychologiques. Voici ce qui en est ressorti.

Créativité supérieure à la moyenne, indiscipline, créativité, excentricité, mais aussi anxiété et une plus grande prédisposition aux troubles psychologiques. Eh oui : des chercheurs du département de psychologie du Pitzer College à Claremont (Californie) et de la Pacific University à Seattle ont découvert que le binôme génie - problèmes mentaux ne sont nullement à exclure.

Au contraire, après avoir examiné plus de 3 700 personnes ayant un QI élevé, supérieur à 130, les scientifiques ont constaté que, parmi elles, les troubles établis liés à l'anxiété s'élevaient à 20%, contre 10% de la population "normale", c'est-à-dire celle ayant un niveau intellectuel inférieur.

Si vous vous demandez comment c'est possible, la réponse est que c'est une question de conscience des choses. Un QI plus élevé signifie également une plus grande capacité à évaluer en profondeur les causes et les conséquences de ce qui se passe autour de soi, et donc de plus grandes possibilités à prendre réellement conscience des problèmes. Cela engendre sans doute une anxiété de haut niveau, si l'on considère aussi que les personnes examinées par les chercheurs se sont révélées beaucoup plus réactives aux stimuli du milieu environnant.

Par conséquent, les "génies" ont un système nerveux hyperactif, qui peut être stimulé, excité et perturbé plus que la moyenne par n'importe quel facteur externe, même les plus petits. Une caractéristique qui ne les aide certainement pas à vivre dans la sérénité, et sur laquelle il est rare de s'attarder, puisque, dans la plupart des cas, ces personnes ne sont considérées que pour leurs éclairs de génie.

Bien que l'on puisse être plus intelligent que la moyenne, il n'est donc pas certain que cela signifie aussi vivre mieux. Et les études dont nous avons parlé le prouvent pleinement. De même, ceux qui peuvent être tourmentés par l'anxiété, le stress et la dépression peuvent commencer à se demander si leur cerveau n'est pas hyperactif et hyper-réactif, tout comme les "génies" examinés. Une chose est certaine : la grande intelligence et les troubles vont plus de pair que nous l'imaginons.

Tags: ScienceCurieuses
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci