Oublier facilement les choses peut indiquer que votre cerveau fonctionne bien : les études le confirment - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Oublier facilement les choses peut indiquer…
Ces scientifiques japonais ont peint des vaches avec des rayures zébrées pour éloigner les insectes Une femme dans un parc demande de l'aide : ce robot policier l'ignore et l'ordonne de s'en aller

Oublier facilement les choses peut indiquer que votre cerveau fonctionne bien : les études le confirment

22.960
Advertisement

"La mémoire est l'intelligence des imbéciles" disait Albert Einstein. Probablement, en prononçant cette phrase, le grand physicien allemand avait à l'esprit les mots d'un autre Allemand, le philosophe Friedrich Nietzsche, qui affirmait que "pour vivre, il faut oublier".

Les deux entendaient dire que la mémoire est une arme à double tranchant : un outil qui nous permet de garder à l'esprit ce qui nous est utile, mais aussi ce qui nous bloque et nous oblige à toujours répéter les mêmes actions. La science a découvert que les deux génies avaient raison.

via: Neuron

Paul Frankland et Blake Richards, chercheurs à l'Université de Toronto, ont publié une étude dans la revue Neuron, selon laquelle, pour le bien-être de notre mémoire, il est aussi important d'oublier que de se souvenir. Les deux sont arrivés à la conclusion qu'une bonne mémoire est un mécanisme de fixation et de perte de mémoire.

Leurs recherches ont pris en compte de nombreuses études théoriques, mais ne s'y sont pas limitées. En mettant au point une expérience pratique dans laquelle les souris devaient trouver un moyen de sortir d'un labyrinthe, les chercheurs ont découvert que les animaux à qui l'on injectait des médicaments annulant la mémoire étaient plus susceptibles de trouver leur chemin hors des nouveaux labyrinthes.

Les recherches de Frankland et Richards ne sont pas nouvelles. Déjà en 2007, des chercheurs de l'Université de l'Oregon ont utilisé l'IRM pour surveiller le cerveau de 20 adultes en bonne santé tout en effectuant un simple test de mémoire. À cette occasion, Michael Anderson, le coordonnateur de l'étude, a déclaré que l'oubli a un but fonctionnel.

En termes simples, oublier ce qui est aujourd'hui obsolète et non pertinent – comme de vieux mots de passe ou qui a remporté le dernier trophée dans un sport qui ne nous intéresse pas – est le meilleur moyen pour pouvoir prendre les bonnes décisions. Selon les chercheurs, se souvenir de tout alourdirait nos vies au point de rendre toute activité presque impossible.

Bref, si vous avez oublié où se trouvent les clés de la maison ou ce que vous avez mangé pour le dîner, ne vous inquiétez pas : votre cerveau ne fait que choisir ce qui est important de remémorer, en attendant que quelqu'un vienne vous ouvrir la porte...

Tags: ScienceCurieuses
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci